IMG_2583

Luc 13 : 1-5

En ce même temps, quelques personnes qui se trouvaient là racontaient à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices. Il leur répondit : Croyez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu'ils ont souffert de la sorte ? Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. Ou bien, ces dix-huit personnes sur qui est tombée la tour de Siloé et qu'elle a tuées, croyez-vous qu'elles fussent plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.

 

Par deux fois Jésus dit : Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.

Ces hommes ont péri, les uns sous les débris d'une tour, les autres en offrant des sacrifices...Jésus ne donne aucune explication à ce qui s'est passé...il nous interpelle plutôt en posant deux questions : croyez-vous qu'ils étaient plus coupables ? Croyez vous qu'ils étaient plus pécheurs ?

"Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également." Ces hommes ont péri, ces hommes sont perdus pour l'éternité...même le sacrifice que ces Galiléens ont fait n'a servi de rien.

La volonté de Dieu c'est que l'homme se repente. 

C'est une question de vie ou de mort...

 

Mais qu'est-ce que la repentance ?

La Bible a été écrite en hébreu et en grec. 

Dans le grec le mot metanoia qui a été traduit par repentance a le sens de changer d'avis, de façon de penser...

Et dans l'hébreu il a le sens de retourner, revenir, faire demi tour, opérer un virage à 180° , dans l'armée on dit un demi tour à droite...

Alors en combinant les deux on a une bonne définition : tout d'abord une décision intérieure, changer d'avis, de pensée, puis une décision extérieure, je retourne, je fais demi tour...

S'arrêter pour prendre une décision (intérieur) et faire un demi tour (extérieur)...

 

Luc 15:11-24

Il dit encore : Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : Mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien. Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche. Lorsqu'il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans ses champs garder les pourceaux. Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait. Etant rentré en lui-même, il se dit : Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai : Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi comme l'un de tes mercenaires. Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa. Le fils lui dit : Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils. Mais le père dit à ses serviteurs : Apportez vite la plus belle robe, et l'en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir.

 

Un fils laisse son père, va dans un pays lointain, dépense tout dans le péché, la famine vient, il est seul, en haillon, assis au milieu des pourceaux, désirant manger leur nourriture...Il se met à réfléchir, il entre en lui-même, il prend alors une décision, je vais retourner chez mon père, et il agit immédiatement selon cette décision, il se lève et va vers son père. Il a conscience de son péché et qu'il a péché contre Dieu. Aucune excuse. Il reconnait les faits, point.

Voilà la véritable repentance. 

Nous le voyons ce n'est pas une émotion, mais une volonté de changer de direction et de le faire dans la foulée. 

 

Le message de l'évangile est une bonne nouvelle...

Dans le livre de la Genèse, nous voyons que l'homme a le libre arbitre. Il fait un mauvais choix, au lieu de choisir la vie que Dieu lui offre il met en doute la Parole de Dieu et choisit la désobéissance qui entraîne la perte de la communion avec Dieu.

Voilà le péché : l'homme manque le but que Dieu avait pour lui...et les conséquences du péché sont là, peur, rejet de la faute sur l'autre, sur Dieu, meurtre, etc...

Depuis tout homme qui nait est par sa nature, pécheur, séparé de Dieu...

Dieu est saint, sans péché, pur...et par conséquent il y a une rupture...le salaire du péché c'est la mort...la séparation d'avec Dieu...spirituellement puis physiquement. Et sur cette terre et pour l'éternité. C'est une perdition éternelle loin de Dieu...

 

Mais Dieu veut qu'aucun homme ne se perde. 

Le péché amène la mort, la mort est toujours la conséquence du péché, mais Jésus qui n'a jamais péché va prendre sur lui le péché du monde entier, mon péché, ton péché, et va donner sa vie pour que nous puissions être sauvés. 

Sauvés de ce monde. Séparés de ce monde, arrachés de ce monde ou le péché règne.

Jésus sans péché est mort d'une mort volontaire, Jésus est enseveli, et Jésus est ressuscité, le péché et la mort n'ont pas eu d'emprise sur Lui.

A partir de ce moment, nous ne sommes plus obligés de vivre enchaînés au péché, nous pouvons vivre une vie transformée et devenir serviteur et plus, ami de Jésus-Christ, si nous acceptons que le sacrifice de Christ a été fait à cause de notre péché. Nous pouvons être pardonnés de nos péchés parce que le salaire du péché c'est la mort MAIS le don gratuit de Dieu c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. Dieu a fait devenir péché celui qui n'a pas connu le péché, pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. 

 

Comment pouvons-nous alors saisir ce que  Jésus-Christ  a fait pour chacun de nous ? 

Nous devons prendre la décision de quitter la voie du péché, et prendre une nouvelle direction, nous tourner résolument vers Dieu, c'est-à-dire nous repentir ! 

 

Déjà dans l'ancien testament Dieu appelle à la repentance.

Dans Esaie 55 : 7 il est écrit : "que le méchant abandonne sa voie et l'homme d'iniquité ses pensées... qu'il retourne à l'Éternel qui aura pitié de lui,  à notre Dieu qui ne se lasse pas de pardonner. "

Dans Ézéchiel 18 on peut lire : revenez, et détournez-vous de toutes vos transgressions, afin que l'iniquité ne cause pas votre ruine. Rejetez loin de vous toutes les transgressions par lesquelles vous avez péché, pourquoi vous mourriez,  car je ne désire pas la mort de celui qui meurt dit le seigneur l'éternel convertissez-vous donc et vivez... 

Zacharie chapitre 1:3, dis leur donc- ainsi parle l'éternel des armées,  revenez à moi dii l'éternel des armées et je reviendrai à vous dit l'éternel des armées.

Dans Joel 2:13 : déchirez vos cœurs et non vos vêtements et revenez à l'Eternel votre Dieu car il est plein de grâce et miséricordieux, lent à la colère et grand en bonté... 

 

C'est ce même message que Jean le Baptiste va annoncer pour préparer la venue de Jésus ...Jean-Baptiste disait : repentez-vous car le royaume de Dieu est proche,  produisez donc du fruit digne de la repentance.

L'appel à la repentance était prêché comme préparation nécessaire à la révélation du Messie.

Et après l'arrestation de Jean-Baptiste quel est le premier message qui va être prêché par Christ lui-même, Mathieu 4:17, "dès ce moment Jésus commença à prêcher et à dire : repentez-vous car le Royaume de Dieu est proche..." 

Dans Marc 1:14-15 il est précisé : repentez-vous et croyez à la bonne nouvelle. 

D'abord se repentir ensuite croire...la vrai foi est impossible sans repentance...

Pourquoi tant de luttes pour croire ?

Est-ce que nous nous sommes repentis ?

Me suis-je réellement repentis ? 

Est-ce que j'ai pris la décision de me détourner de mon ancienne vie, du péché et de suivre  celui qui m'a aimé le premier, de l'aimer en gardant ses commandements...

Est-ce que je me demande si par mon attitude, mes actes, Jésus sera glorifié ? 

Ou est-ce que je suis partagé, un jour plaire à Dieu, un autre jour me satisfaire moi-même ? 

La repentance, croire.

 

Jesus a beaucoup parlé de repentance. 

"Je ne suis pas venu appeler des justes mais des pécheurs à la repentance..."

Il a dévoilé ce qui se passe quand un seul pécheur se repent : il y a de la joie dans le ciel...

Il a aussi dit que la repentance serait prêchée en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem...

Et il a envoyé ses disciples, avec sa puissance et son autorité. 

Et ils partirent et prêchèrent la repentance nous dit Marc 6:11

À la foule qui demandait un signe miraculeux Jésus va parler de Jonas...qui a prêché la repentance aux habitants de Ninive, qui ont changé d'attitude...là, devant cette foule, il y a plus que Jonas, et pourtant...cette génération sera condamnée parce qu'elle ne se repent pas...

 

Jésus nous aime mais son amour ne l'empêche pas de dire la vérité. 

Et Le Seigneur ne tarde pas non plus dans l'accomplissement de la promesse de son retour comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. 2 Pi 3:9

Frères et sœurs, Il nous faut être séparés du péché...cette séparation se fait par une repentance véritable, authentique...

 

Pas comme Judas, qui a été pris de remords après avoir trahi Jésus pour de l'argent...

Il a éprouvé des sentiments de remords, il a dû fortement être dans l'angoisse...mais il n'a pas vécu la véritable repentance car il n'a pas changé de direction...au contraire, l'écriture dit qu'il s'en alla et se pendit...

Il a abandonné sa place, malgré les avertissements, il s'est engagé dans une direction sans possibilité de retour...n'a-t-il pas pu se repentir parce qu'il était allé trop loin ? 

Avait-il dépassé le stade de la repentance ?

N'en a-t-il pas été de même pour Esaü...qui a méprisé son droit d'aînesse et les bénédictions qui l'accompagnaient ?

Malgré ses pleurs, ses larmes amères, il ne trouva pas lieu à la repentance... un acte apparemment insignifiant, sans importance, un plat de lentilles parce que fatigué et affamé....Par ce plat de lentilles, Esaü a décidé de sa vie et de sa destinée éternelle, un mauvais choix dont il n'a pas pu se dégager par la suite...

On ne peut mépriser ni Dieu, ni sa Parole... Dieu et sa Parole ne font qu'un...

 

Ce message de repentance sera aussi porté par Pierre. 

Après son discours de la Pentecôte, Pierre rempli du Saint-Esprit, va dire aux juifs dont le coeur a été vivement touché et qui demande ce qu'ils doivent faire, repentez vous et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jesus-Christ, pour le pardon de vos péchés...Actes 2:38

Après la guérison d'un boiteux qu'on installait tous les jours à la porte du temple Pierre parle à la foule étonnée et dit : repentez vous donc et convertissez vous pour que vos péchés soient effacés afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur...Actes 3:19

"C'est Jésus que Dieu a exalté par sa droite prince et sauveur, afin de donner la repentance à Israël et la rémission des péchés."

La repentance, la rémission des péchés.

 

Paul dira quant à lui, je n'ai point résisté à la vision céleste : à ceux de Damas d'abord, puis à Jérusalem, dans toute la Judée, et chez les païens, j'ai prêché la repentance et la conversion à Dieu, avec la pratique d'oeuvres dignes de la repentance. 

La repentance, la conversion.

 

Hébreux 6:1

C'est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux oeuvres mortes, de la foi en Dieu, de la doctrine des baptêmes, de l'imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel. C'est ce que nous ferons, si Dieu le permet.

 

Dieu veut que nous devenions matures ...que nous soyons affermis, que nous ne soyons pas ballotés d'une doctrine à une autre, que nous soyons fermes dans la foi,

que nous marchions par l'esprit, que nous ayons les dons, que notre témoignage porte du fruit, que nous expérimentions sa victoire, que nous avancions avec persévérance sans battre l'air, que nous recevions la couronne de victoire et que nous soyons avec Lui dans la vie éternelle dans notre cité céleste la nouvelle Jérusalem...là où il nous a préparé une place...

Si Dieu le permet ? 

Dieu à ses exigences...pour tendre à ce qui est parfait il faut de bons fondements, de bonnes fondations pour que ce qui est bâti soit bien droit...

Et le premier fondement, c'est la repentance des œuvres mortes...de tout ce qui a été , est fait sans reposer sur la foi, qui ne provient pas de la foi, qui est hors de la foi.

Dieu lui-même annonce maintenant à tous les hommes en tous lieux qu'ils aient à se repentir...une repentance des œuvres mortes, la repentance envers Dieu, faire un virage à 180 degrés, tourner le dos à nos œuvres mortes, nos actions, nos activités, même religieuses, non basées sur la repentance et la foi, notre moralité, notre charité, nos prières, notre présence à l'église : tout ce qui n'est pas basé sur la repentance et la foi est œuvre morte, vêtement souillé ! 

Nous devons tourner le dos à nos propres façons de voir, de faire, de pratiquer, pour obéir, marcher par la foi avec l'aide du Saint-Esprit selon ce que Dieu dit.

Sans cette repentance toute la construction sera bancale...

Mais  comment pouvons-nous produire cette repentance ?

Nul ne cherche Dieu, nul ne peut venir à Jésus s'il n'est attiré par Dieu...

Comme Dieu veut que personne ne périsse mais que tous arrivent à la repentance, chacun à un moment de sa vie est attiré d'une façon ou d'une autre vers Dieu...

Dieu attire, conduit le pécheur à la repentance par son Esprit Saint.

À ce moment là, dans  notre vie c'est  la tempête suprême, on est travaillé, nous pouvons ressentir de la tristesse, au premier abord, mais la tristesse selon Dieu nous amène à changer d'attitude, elle produit une repentance qui conduit au salut. On ne le regrette jamais. 

Nous sommes à ce moment là libres de nous soumettre au pouvoir d'attraction de Dieu et d'arriver au salut ou de le rejeter et continuer dans notre péché. 

Le rejet est dangereux parce qu'on ne peut savoir si une autre occasion se présentera...

Si nous nous repentons Dieu nous conduira à la foi qui sauve et à la vie éternelle, si nous refusons, nous continuons notre route vers la mort et les ténèbres d'une éternité sans Dieu...Attention à ne pas dépasser le stade de la repentance...là l'esprit de Dieu n'attire plus à la repentance et tout espoir est perdu...

Écoutons promptement Dieu et mettons nous en règle selon ce qu'il nous dit de faire...

Mais je vais à l'église, j'assiste au culte, je donne ma dîme, je parle en langue, en quoi ais-je besoin de me repentir ? 

Tout cela n'est pas un passeport pour le ciel...la seule condition est une vie séparée du péché ! La véritable repentance...

L'église a-t-elle à se repentir ?

Dans Apocalypse 2 et 3 Jésus lui même demande à cinq églises de se repentir !!!

Éphèse a perdu son premier amour... "repens-toi, et pratique tes premières oeuvres; sinon, je viendrai à toi, et j'ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes"

Pergame a du mélange "De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes. Repens-toi donc; sinon, je viendrai à toi bientôt, et je les combattrai avec l'épée de ma bouche."

Sardes passe pour être vivante mais est morte "Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir; car je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu. Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu, et garde, et repens-toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi.

Thyatire est idolâtre "Je lui ai donné du temps, afin qu'elle se repentît, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité. Voici, je vais la jeter sur un lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu'ils ne se repentent de leurs oeuvres".

Laodicée est tiède, ni froide ni bouillante, "Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi."

 

Si on ressent un besoin de purification, que notre vie n'est pas en règle avec Dieu et alors fort probablement avec d'autres, il faut se repentir !

Si on n'est pas prêt à rencontrer Dieu, si le péché a du pouvoir dans notre vie, notre vie ne change pas, nous sommes nous véritablement repentis...

Personne ne peut rencontrer Dieu et rester le même...

Ressentez vous le besoin de vous repentir ?

Ne reculez pas...

Répondez à Dieu, je veux me détourner de mon péché, du compromis, je me donne à toi sans réserve.

La repentance est une décision de la volonté, pas une émotion.

 

Seigneur Jésus-Christ, je reconnais que tu es le fils de Dieu, que tu es mort pour mon péché, que tu es ressuscité des morts pour que je puisse être pardonné et recevoir la vie éternelle. Maintenant je reconnais mon péché, je regrette mon péché, je me détourne de mon péché, je me tiens devant toi pour trouver miséricorde et pardon de mes péchés, je t'ouvre mon coeur, et je te reçois comme mon Sauveur personnel, donne moi la vie éternelle, fais de moi ton enfant, et que mon nom soit inscrit dans le livre de l'Agneau...

 

Proverbes 28:13

Celui qui dissimule ses péchés (ses fautes, ses transgressions) n'aura pas de succès (ne prospérera pas, ne réussira pas); celui qui les confesse (avoue, reconnaît) et y renonce (les abandonne, les délaisse) obtiendra miséricorde.

 Chers lecteurs, soyez bénis, au nom du Seigneur Jésus-Christ , AMEN.

 

Eglise Chrétienne Evangélique de Remiremont

Culte dimanche 10h00 Hôtel Cheval de Bronze Remiremont Centre

88200 REMIREMONT

Tél. : 03 29 22 05 51