IMG_2522

Jean 15 : 1-11 

C'est moi qui suis la vraie vigne, et c'est mon Père qui est le vigneron. Tout sarment qui, en moi, ne porte pas de fruit, il l'enlève; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu'il porte encore plus de fruit. Vous, vous êtes déjà purs, à cause de la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. Tout comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure dans la vigne, vous non plus, si vous ne demeurez en moi. C'est moi qui suis la vigne; vous, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, comme moi ens lui, celui-là porte beaucoup de fruit; hors de moi, en effet, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il se dessèche; on ramasse les sarments, on les jette au feu et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et cela vous arrivera. Mon Père est glorifié en ceci : que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez mes disciples. Comme le Père m'a aimé, moi aussi, je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour comme moi j'ai gardé les commandements de mon Père et je demeure dans son amour. Je vous ai parlé ainsi pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète."

 

Amis lecteurs, dans la Bible nous voyons qu'Israël était souvent comparé à une vigne. La Parole nous dit qu'Israël était une vigne arrachée d'Egypte, produisant au lieu du bon raisin des raisins sauvages malgré tous les soins du vigneron. Esaïe 5:1-2, 7; Ps 80:9-10.

Et voici que Jésus proclame qu'il est la VRAIE vigne...en contraste avec Israël...Israël selon la chair n'était pas la vraie vigne ! Jésus en tant que vraie vigne remplace Israël comme vigne de Dieu. Il est Lui source de toute bénédiction, porteur de toutes les promesses divines. La vraie vigne est le Fils que l'Eternel a fait monter d'Egypte ! Mat 2:15

La vraie vigne portant des sarments censés produire beaucoup de fruit...

Jésus met l'importance sur le fruit,  produit ou non...D'ailleurs il différencie les sarments par leurs fruits : pas de fruit… du fruit… plus de fruit...beaucoup de fruit ! 

Les sarments stériles, qui ne portent pas de fruit sont retranchés !

Les disciples étaient issus de la vigne Israël. De naissance juifs, circoncis, observateurs de la loi, restant sur le cep Israël, mais sarments qui ne portaient par contre  pas le fruit attendu par Dieu. L'important pour eux étant seulement de ne pas violer volontairement la loi. Dans ce cas, ils seraient retranchés d'Israël. 

Et là, Jésus va montrer que, maintenant, Lui, est la vraie vigne ! 

Et que cette vigne là porte du fruit qui glorifie le vigneron, le Père, et que eux, ses onze disciples sont les sarments. 

Le vigneron recherche du fruit. Et pour que sa vigne soit productive et donne beaucoup, il va lui prodiguer des soins.

Juda, les autres disciples qui n'avaient pas reçu la parole de Jésus ont été "ôtés"... Mais eux, les onze disciples, ont entendu la Parole de Jésus avec une oreille attentive et ils l'ont reçue et sont restés. Ils ont une relation avec Jésus, ils demeurent attachés à Lui, et afin qu'ils portent beaucoup de fruit le Seigneur les prévient que sur cette terre le vigneron, le Père, va les tailler, les émonder pour les purifier. C'est cette sorte de soin qui va être apportée.

 

Chers lecteurs, certaines plantes, par exemple un rosier, si on veut qu’il ait de jolies fleurs en profusion, est taillé.

Une personne qui se regarde dans un miroir et voit ses cheveux de travers, se peigne, corrige son look, une autre chose ne va pas, hop ! elle la corrige. 

C’est cette image, le Seigneur va corriger.

Par une taille, un émondage...

Un peu comme pour des amandes, il enlève la pellicule, qui ne donne pas envie, pour faire sortir le fruit, le meilleur, le plus beau reflet de la personne.

Cette taille, cette discipline, n'est pas dans le genre "sadique", du style, là vraiment je vous corrige !!! 

Non, Dieu agit avec amour et ne va pas au-delà de ce que ses disciples peuvent supporter !

Par amour, il émonde, pour que leur foi soit fortifiée, afin que leur relation avec Lui soit plus intime, qu'ils portent beaucoup de fruit.

La discipline peut être vue comme une contrainte...de prime abord...mais elle est vraiment pour le bien de celui qui la reçoit.

Donc, le Père soigne les disciples qui ont la vie de Christ en eux. Ils sont éprouvés, taillés, émondés, parce ce qu'Il veut récolter beaucoup de fruit.

Par cet émondage Il supprime tout ce qui peut nuire à leur élévation spirituelle, tout ce qui les éloigne de Lui, tout ce qui entache la relation qu'ils ont avec Lui. 

 

Le sarment est un rameau vert que la vigne pousse chaque année. 

On le taille, on en garde un bout qui va donner un fruit meilleur.

Quand le sarment porte déjà du fruit, preuve qu'il a la vie, il est taillé pour que le fruit reçoive plus de sève et soit meilleur.

Jésus est la vigne qui donne la force à ses disciples, les sarments, si ceux-ci demeurent attachés à Lui. Pour demeurer, il faut avoir été attaché ! 

A-t-on déjà vu un sarment détaché de la vigne qui donnerait du fruit ? 

Le sarment qui professe la vie chrétienne, sans avoir reçu la vie de Dieu, ne peut porter du fruit pour Dieu, il n'est pas attaché à Christ, il ne peut demeurer en Lui et Christ ne demeure pas en lui. Alors il est coupé. 

La sève apporte les nutriments indispensables au fruit au travers du sarment.

Nous-mêmes avons besoin de manger une nourriture saine pour que notre sang soit pur, équilibré dans sa formule. Alors le fruit qui en découle est une bonne santé. 

Il en est de même avec les sarments de vigne : ils reçoivent la sève du cep, elle coule en eux pour donner du fruit. Spirituellement la sève est l' Esprit qui transmet la parole de vie, Jésus, sa nature parfaite . Elle apporte au travers des sarments tout ce dont le fruit a besoin. Et le fruit ne peut-être que bon puisqu'il est nourri de la nature parfaite, sans défaut de la vigne, Jésus-Christ. Le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont à l'oeuvre !...

"Vous, vous êtes déjà purs, à cause de la parole que je vous ai dite." La Parole les a rendus purs, ils l'ont reçue, acceptée...les autres l'ont rejetée...

 

 Chers amis lecteurs, disciples de Christ, il est beau de se dire que nous sommes une extension de Lui-même, qu'à travers nous la vie de Christ coule pour donner du fruit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maitrise de soi...toutes sortes d'œuvres bonnes.

Celui qui demeure, est attaché, laisse la vie divine couler à travers lui, et Jésus en conséquence demeure en lui...et cette union produira inévitablement beaucoup de fruit selon l'attente du Père. 

Jésus va plus loin encore...celui qui ne demeure pas en moi (qui suis la vie) ne peut rien faire. Rien...C'est impossible de vivre une vie chrétienne sans être et demeurer attaché à celui qui est la vie. Hors de Lui la vie est improductive, elle ne produit pas de fruit, il n'est rien qui satisfasse le Père ou l'honore...ce sont raisins sauvages, fruits de la chair, œuvres mortes ...

"Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu." Gal 5:19-21.

Quel triste sort alors pour le sarment hors de Jésus ! Il est jeté dehors et il sèche, puis il est jeté au feu, brûlé...

 "Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples".

La récolte de nombreux fruits honore le vigneron. Il en tire gloire et satisfaction. 

Les soins qu'il a prodigué à sa vigne sont récompensés par une magnifique récolte.

Les sarments ont tout reçu de lui et ont donné les fruits attendus. 

Tout comme pour le vigneron, la gloire du Père est dans le fruit que les disciples produisent. 

Jésus précise encore...si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous...demadez et cela vous arrivera...vos prières seront exaucées ! 

Sa Parole révélée inspire nos prières. Vivant de sa vie nous saisissons sa volonté ! Celui qui prie en connaissant la volonté de Dieu, prie selon Dieu, pour Sa gloire, pour Son service et sa prière porte du fruit. Il obtient dans tout ce qu'il demande ! 

Le disciple laisse la vie de Christ couler à travers lui et a ses prières exaucées. Il porte beaucoup de fruit et manifeste ainsi la gloire du Père. 

Après avoir dit, demeurez en moi, puis, demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, pour obtenir, Jésus parle de demeurer dans son amour...pour avoir la joie...sa joie....une joie complète.

"Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés; demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour; comme moi j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour"

Jésus aime les disciples de l’amour dont le Père l’a aimé. 

Jésus obéissait et ne faisait que ce que le Père Lui disait de faire.

Ainsi il jouissait pleinement de l'amour de son Père. Rien n'interrompait cet amour entre le Père et le Fils obéissant. 

La vie de Jésus, ses paroles montrent sa volonté !

Le Seigneur en demeurant dans l’amour du Père avait une joie parfaite.

Notre joie sera parfaite si nous avons une relation avec Christ comme la relation que Lui a eu avec son Père !

Jésus dévoile crescendo le chemin que le disciple doit suivre, dans lequel il doit marcher pour jouir pleinement de Son amour et pour que Son cœur soit comblé. Jésus, le Seigneur fait de l’obéissance aux commandements, à sa Parole, le moyen de demeurer dans Son amour; Lui-même a gardé les commandements de son Père, et est ainsi demeuré dans son amour.

En demeurant en lui, Jésus, la vraie vigne, nous porterons du fruit comme lui, pour la gloire du Père !

En gardant ses paroles, nous prions selon Sa volonté et nous recevons tout ce que nous Lui demandons !

En lui obéissant, nous jouissons de Son amour et d'une  joie semblable à la sienne !

Jésus, la vraie vigne, nous montre le sentier divin à suivre..sentier qui conduit à la vie éternelle dans sa présence.

Empruntons-le afin que notre joie soit complète lors de l'avènement du Seigneur ! 

Amis lecteurs, soyez bénis !

 

 

Eglise Chrétienne Evangélique de Remiremont

Culte dimanche 10h00 Hôtel Cheval de Bronze Remiremont Centre

88200 REMIREMONT

Tél. : 03 29 22 05 51