Eglise Chretienne Evangelique à Remiremont

15 septembre 2017

Une révélation d'amour.

IMG_2511

Chers lecteurs, aujourd'hui nous allons voir ensemble une des plus grandes révélations de la Parole de Dieu, l'Amour. De Genèse à Apocalypse, l'Amour de Dieu, manifesté envers tous les êtres humains est omniprésent. L’Amour est l’essence de Dieu, parce que Dieu est Amour, c'est sa nature. On ne peut séparer Dieu et l'Amour. C’est Lui qui est Amour.

1 Jean 4 : 7-11 "Bien-aimés, aimons nous les uns les autres; car l'amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. L'amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres."

Ces versets nous disent que toute personne qui aime, est née de Dieu et toute personne qui n’aime pas n'a pas connu Dieu. Si nous n'aimons pas nos semblables que nous voyons et que nous disons aimer Dieu, la Bible dit que nous mentons et que nous ne pouvons alors pas aimer Dieu que nous ne voyons pas.

Dieu, lui, connaît tout, il connaît notre cœur, il connaît nos pensées.

Parfois, nous disons je t'aime, nous faisons des actes pour montrer à la personne que nous l'aimons. Mais au-delà de ces choses, Dieu sait exactement quelle sorte d'amour est au fond de nous et jusqu'où va cet amour.

La Bible dit que celui qui n’arrive pas à aimer son prochain, à supporter ses faiblesses, à avoir de la compassion pour son âme, n’aime pas Dieu. Selon la Parole toute personne qui aime est née de Dieu et connaît Dieu, celle qui n’aime pas, ne connaît pas Dieu. Parce que Dieu est amour, et que lorsque nous le connaissons,  à notre tour, nous manifestons l'amour véritable par des actes appropriés.

Est-ce qu’on voit l’Amour ? Seulement par les actes, on peut voir, ressentir si l'amour est là. Combien de fois sommes-nous trompés ? Quelqu’un dit je t'aime, mais ses actes montrent le contraire, ce n'est pas le véritable amour. Par contre, Dieu ne nous trompe jamais, parce que la nature de Dieu c'est l'Amour.

Et Dieu nous pousse à aimer du véritable Amour. Et le Seigneur va très loin, parce qu'il nous dit d'aimer même nos ennemis. 

Aimer nos ennemis, mais comment pouvons-nous aimer nos ennemis ? 

Au moment où nous les regardons, ne les voyons pas comme nos adversaires car le véritable adversaire c'est satan qui les utilise pour nous détruire ! 

L'Amour, c’est Dieu qui nous pousse à aimer même nos propres ennemis.  

Vous n'avez pas d'ennemis ? Est-ce que vous êtes sûrs de ne pas avoir d’ennemis ? Dieu seul connaît les coeurs ! Mais même si vous ne vous connaissez pas d'ennemis, priez, Seigneur, je ne sais pas si j’ai des ennemis mais si j'en ai Seigneur, prends soin de chacun, fais que ton Amour puisse arriver dans leurs cœurs et tout changer.

1 Corinthiens 13 :4-7 : "L'amour est patient, il est plein de bonté; l'amour n'est pas envieux; l'amour ne se vante pas, il ne s'enfle pas d'orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. L'amour ne meurt jamais..."

Dieu est la source de l'Amour, sa nature c’est l’Amour. Jean a écrit que Dieu est Amour. Lorsque nous sommes "connectés" au royaume de Dieu et à son Amour, dans ces moments là, nous sommes immergés en Lui et il est impossible alors de ne pas ressentir l’Amour. 

Et s'il nous arrive au contraire de mal nous comporter, le Saint Esprit en nous bouge et à travers l’Amour de Dieu nous pousse à regretter le mal que nous avons fait, à nous repentir, à délaisser le mal et à demander pardon.  

Dieu a pour ses enfants une surabondance d’Amour quand ils recherchent sa présence. Car Dieu n’est pas égoïste, au contraire Dieu est généreux. Il a de l’Amour pour tout le monde parce que c’est lui l'Amour. Il est Amour. Il a suffisamment d'Amour pour toute la Terre, pour toutes les personnes. Regardons sa grandeur, sa bonté. C’est magnifique. Et ça nous donne envie de recevoir encore, encore et encore de son Amour. 

Dieu est aussi un Dieu de compassion, qui ne souhaite pas notre chute. Au contraire,  il nous veut libres, libres de recevoir son Amour et d'aimer comme lui-même aime. 

Et pour cela, quand une personne reçoit le Seigneur dans sa vie, le Saint-Esprit commence une œuvre dans son cœur et des changements s'opèrent, et la personne délaisse les choses qui l'éloignaient de l'Amour de Dieu. Elle passe par un changement, un nettoyage en profondeur. 

Et quand l'Amour de Dieu est répandu dans nos coeurs, nous acceptons le verdict de la Parole sur nos vies et nous lui permettons de faire son œuvre en nous, nous désirons être débarrassés de tout ce qui nous tient captif et nous éloigne de l'Amour de Dieu.

Et plus nous recevons et vivons de cet Amour, plus nous aspirons à le faire connaître à ceux qui nous entourent , et nous désirons leur porter la Bonne Nouvelle de l'Évangile, nous ressentons de la compassion pour les âmes. La compassion, c’est un Amour actif, un Amour qui rejoint l’autre personne. La compassion est la démonstration de l'amour de Dieu en nous

Nous n'hésitons pas à leur montrer la vérité, qu'ils se perdent, qu'ils sont en danger, nous ressentons dans nos coeurs cette responsabilité de les prévenir et de leur dire que Jésus a la solution pour leur vie. 

Jésus est Amour. Quand nous aimons de l'amour de Jésus notre prochain, au moment où nous ouvrons la bouche, dans l’autorité du nom de Jésus-Christ, la personne va sentir l’Amour que nous avons pour elle. 

Et cet Amour s’appelle Dieu. Il nous aime, et avec sa compassion, il est venu pour mourir pour nous. L’Amour est un sentiment tellement fort qu’il arrive par compassion à faire n’importe quel sacrifice pour l'autre. 

L’Amour se traduit par quelque chose de concret, quelque chose de visible, quelque chose de fort, d’extraordinaire.

Psaumes 34:9 "Sentez et voyez combien l'Eternel est bon ! Heureux l'homme qui cherche en lui son refuge !"

Esaie 54:10 "Quand les montagnes s'éloigneraient, Quand les collines chancelleraient, Mon amour ne s'éloignera point de toi, Et mon alliance de paix ne chancellera point, Dit l'Eternel, qui a compassion de toi."

Dieu nous dit que même si tout change, si tout bascule dans notre vie, si nous avons des moments d’affliction, de tristesse, de déception, ..., il nous dit que son Amour, lui, ne change pas. Son amour continue pareillement, parce qu'il est bon et fidèle. 

Romains 5:5 "Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné."

Romains 8:38-39 "Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur."

Là, nous fermons avec une clé en or. En effet, ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur...

L'apôtre Paul nous exhorte à dire, à proclamer cette vérité. Lorsque nous proclamons ces paroles nous prophétisons sur notre vie, c’est-à-dire que ni rien, ni personne, ne pourra nous séparer de l’Amour de Dieu. Emparons-nous de cette vérité. 

Romains 5:8 "Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous."

Nous étions éloignés de Dieu, et tout ce temps où nous ne le savions pas, Christ était déjà mort pour chacun de nous, par Amour. Avant même que nous soyons nés, il nous aimait déjà. Même lorsque nous n'en étions pas conscients, Dieu nous poursuivait dans son Amour jusqu’au jour où il a littéralement fait tomber les écailles de nos yeux. Et nous avons vu et reconnu son Amour. Et maintenant, pour concrétiser cet Amour que nous avons reçu, transmettons-le à tous ceux qui sont à nos côtés. 

Quelle grâce ! Dieu nous aime et aujourd’hui nous avons l’opportunité dans le nom de Jésus-Christ d'aimer du véritable Amour. Gloire à Dieu !

 

Eglise Chrétienne Evangélique de Remiremont

Culte dimanche 10h00 Hôtel Cheval de Bronze Remiremont Centre

88200 REMIREMONT

Tél. : 03 29 22 05 51

 

Posté par blogevangelique à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 septembre 2017

Amour ? (Partie 2)

IMG_2510

Jean 3 : 16

"Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse point mais qu'il ait la vie éternelle. "

Aucun autre que Jésus-Christ, par Amour, a donné sa vie pour réconcilier l'homme avec Dieu en accomplissant parfaitement la justice de Dieu. La Parole dit que le salaire du péché c'est la mort... Rom 6:23. Jésus-Christ, l'agneau parfait, sans taches ni défauts, s'offre en sacrifice à notre place. Chargé du péché du monde entier, Lui qui n'a jamais péché donne sa vie, meurt sur la croix pour que QUICONQUE CROIT, Jean, Pierre, Rémi, Nadine, Carole, ..., NE PÉRISSE PAS MAIS AIT LA VIE ÉTERNELLE. 

Quel Amour. Et pour cela Il ne donnera pas sa gloire à un autre ni la louange qui lui est due à quoi que ce soit, car il est l'Éternel, c'est son nom. És 42:8, És 48:11.

Exode 20 : 2-5 "Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude. Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements."

Plus tôt dans la Parole nous voyons que Dieu déjà faisait sortir Abram, qui devint Abraham, père d'une multitude, d'Ur en Chaldée qui était une ville remplie d'idolâtrie. Le père de la foi à dû quitter son pays, sa patrie, sa famille pour aller vers l'Eretz, la terre que Dieu lui montrerait...Plus tard le Seigneur fait sortir son peuple d’Égypte. L’Égypte symbolise le monde. 

"Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face." Et nous disciples ? Dieu nous a arrachés au pouvoir des ténèbres, au système de ce monde et nous a transportés dans le royaume de son Fils bien-aimé. Alléluia ! Notre cœur doit être rempli d'adoration suite à ce si grand salut. Eu égard à cet Amour de Dieu qui s'est donné, l'idolâtrie devient un affront au Dieu vivant.

Psaume 115 : 3-9 "Notre Dieu est au ciel, Il fait tout ce qu'il veut. Leurs idoles sont de l'argent et de l'or, Elles sont l'ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, Elles ont des yeux et ne voient point, Elles ont des oreilles et n'entendent point, Elles ont un nez et ne sentent point, Elles ont des mains et ne touchent point, Des pieds et ne marchent point, Elles ne produisent aucun son dans leur gosier. Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, Tous ceux qui se confient en elles. Israël, confie-toi en l'Eternel ! Il est leur secours et leur bouclier."

Hélas, combien encore sur cette terre sont aveuglés, prisonniers par de fausses croyances ancestrales, ou par des traditions...Et même la Bible, dont chaque auteur a été inspiré par l'Esprit divin, la Bible, Parole éternelle, immuable, qui traverse les siècles parce qu'elle parle direct au cœur de l'être humain, la Bible, Parole même de Dieu, est mise à l'écart au profit de la tradition...Et pourtant ! Jésus lui même faisait des reproches à ceux qui annulait la Parole au profit de leur tradition. Mais, hélas,  les hommes ne veulent pas entendre l'appel d'Amour de Dieu...Quelle prise de risque face à Celui, certes qui nous aime mais qui ne reniera ni sa justice, ni sa Parole. Et que dit la Parole ? 

Romains 1 : 18-23 "La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles ».

On ne se moque pas du Dieu vivant. Ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces...ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images...C'est dangereux de mettre Dieu en colère. Ce texte est clair et sans équivoque. Pas d'images c'est pas d'images. Aujourd'hui on ne peut pas plus représenter quiconque, aucun être humain, faillible, corruptible, de surcroît l'élever en lieu et place de Dieu puis adorer ces représentations. C'est de l'idolâtrie et Dieu abhorre cela. N'oublions pas que Dieu est le seul qui donne la vie éternelle. Absolument personne d'autre que Lui. Pas une religion, aucune, pas Marie toute femme, vierge, choisie par Dieu pour porter le Sauveur du monde qu'elle est, pas Fatima, pas une vierge noire, pas des personnes faillibles canonisées et transformées en saints, pas des prophètes, pas des apôtres, pas des marabouts, pas des personnes qui ont eu des songes, des révélations qu'elles qu'elles soient, pas des fantasmes imaginaires, pas des icônes, pas des images, pas des statues, pas des redites avec chapelets, des crucifix, pas des animaux...etc...etc...Certains adorent Bouddha, Mahomet, Confucius, ils sont tous morts. Il existe divers pèlerinages sur divers tombeaux mais sur ces tombeaux il n’est jamais écrit RESSUSCITÉ. Seul le tombeau de Christ est vide car la mort n'a pu LE retenir...Il n'existe pas non plus de médiateurs pour prier pour nous, pas d'intermédiaires non plus entre Dieu et les hommes en dehors de Jésus-Christ ...Rien ni personne ne peut sauver de ce monde et donner la vie éternelle à l'être humain. Seul l'a fait par son sacrifice, Jésus-Christ le Ressuscité, qui est Dieu.

Nous pensons en hommes modernes que nous ne sommes pas, ou plus, concernés par cette histoire d'idolâtrie, que c'était dans l'ancien temps et que maintenant c'est fini, du moins dans les pays dits civilisés, comme si l'idolâtrie ne concernait que certains pays où certaines cultures ! 

Dieu est un Dieu jaloux qui ne partage pas sa gloire avec quiconque. L'idolâtrie attirant la colère Dieu, Celui-ci ne supportant pas cette abomination, le mot est fort, il vaut mieux être surs et certains que nous sommes débarrassés de toute idolâtrie.

Oui, Dieu entre en jugement quand les hommes se détournent de Lui. Quand viennent des changements de saisons, de climat, quand la terre tremble, quand il y a des inondations, des tsunamis...se pourrait-ce que des choses pareilles arrivent là ou la majorité des gens adorent des idoles nombreuses ? Et quand arrive la colère, beaucoup meurent parce que, on vient de le lire dans Exode 20, Dieu punit la première, la deuxième, jusqu’à la quatrième génération à cause du péché. 

Oh ! comme c’est triste le péché ! Il nous sépare de l'Amour de Dieu et nous garde sous le jugement.

Ne courons pas le risque d’avoir des idoles dans nos vies.

Eph. 5:5 "Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu."

Aucun être immoral, impur ou toujours désireux de posséder plus et plus, idolâtre, ne peut hériter du royaume de Dieu. 

Chers lecteurs, l'idolâtrie nous vole notre héritage. Notre société moderne crée sans cesse de nouveaux besoins et malgré plus et plus, et plus de possessions, le vide intérieur n'est jamais comblé, et une insatisfaction règne sur beaucoup poussant encore et encore à vouloir toujours plus. Idolâtrie des temps modernes !

Peut-être ce n'est pas posséder toujours plus...ce peut-être des heures et des heures devant la télévision, l'ordinateur, la tablette, le téléphone, parce qu'on ne peut plus être seuls face soi-même et à ce vide intérieur. Et pourtant la douce injonction du Saint-Esprit pousse à prendre du temps dans la communion avec Jésus-Christ qui veut nous bénir et nous donner un avenir et une espérance. Cette place du grand et petit écran en priorité sur Dieu est aussi idolâtrie. Aucune personne ne peut remplacer Dieu, ni aucun objet, ni animal, ni aucune chose, rien dans nos vies doit prendre la place de Dieu, dit la Parole. Cela attire la colère de Dieu et certainement sur n’importe quelle génération.

Galates 5:16-17 "Je dis donc : Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez."

1 Corinthiens 6 : 9-11 "Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu. Et c'est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l'Esprit de notre Dieu."

La Parole est claire. Elle ne cache rien, bien au contraire elle nous prévient ! Heureusement Dieu a payé le prix pour le salut de l'humanité et nous avons maintenant la possibilité de délaisser ces choses. Parce que, la volonté de Dieu, alors que tous les humains sont sur le chemin de perdition, c'est de sauver de ce monde, un à un, celui, celle, qui croira en son Fils Jésus-Christ et au lieu de condamner, donner la vie éternelle. Alléluia ! Quel Amour !

Chers lecteurs, c'est aujourd'hui le jour d'accepter Jésus-Christ comme votre Sauveur et Seigneur, si vous ne l'avez pas encore fait. 

Aujourd'hui si nous entendons sa voix n'endurcissons pas nos coeurs...

Sinon, face à la clarté de la Parole, aucun de ceux cités n’entreront dans le Royaume de Dieu et c’est beaucoup de monde ! Et les idolâtres en font partie ! 

Chers lecteurs, le monde évolue, l’homme évolue, et ce qui est triste c'est que cette évolution le conduit vers plus et plus et plus d'idolâtrie. L'idolâtrie de posséder toujours plus, l'idolâtrie de lui-même. Et quand il ne regarde que lui, quand il s'adule, il est idolâtre. Quand je ne regarde que moi, je m'idolâtre. N'ayons crainte de regarder la vérité en face et de dire la vérité dans l'Amour et dans l'autorité du nom de Jésus-Christ, à tous, nos familles, amis, voisins...le chemin que nous empruntons et qu'ils empruntent doit être celui qui conduit à la vie éternelle, le chemin étroit...et non le chemin large qui conduit à la perdition.

La Bible dit qu’on ne peut pas se conformer avec le monde. 

Oh! aujourd’hui je n'ai pas envie d'aller à l’église, je préfère rester au lit, regarder télé foot, faire mon repassage...car tout de même je travaille toute la semaine, j'ai le droit de souffler...et ce n'est pas un dimanche comme ça qui va être gênant, oh! mes frères et soeurs évangélisent ensemble aujourd'hui, ça ne me dit pas, il ne fait pas très chaud...ah...la réunion de prières, c'est toutes les semaines, j'irai à la suivante....

La chair à des désirs contraires à ceux de l'Esprit et notre Seigneur nous dit de la crucifier.

Pour recevoir, pour accepter et pour vivre l’Amour de Dieu, la Parole nous incite au changement dans nos vies. Nous connaissons la vérité, mettons là en pratique ! Cherchons le Royaume de Dieu et sa justice et toutes choses nous seront données par-dessus.

Quelle que soit l'idolâtrie, cela amène la malédiction. Malédiction de maladie, malédiction de confusion, malédictions en tous genres, malédictions qui vont nous empêcher d'avoir la communion avec le Seigneur et de recevoir la bénédiction de l’Eternel. 

Chers lecteurs, nous ne sommes pas toujours conscients de la gravité de l’idolâtrie. Et beaucoup ne savent même pas le risque qui est là. 

L'Amour de Dieu est quelque chose d’invisible mais lorsque nous sommes attachés à notre Seigneur nous sommes comblés par son Amour. 

Par contre l'idolâtrie est quelque chose de visible aux yeux humains. Nous possédons des objets, des animaux, des maisons...Nous pouvons posséder ces choses mais nous ne pouvons les mettre en priorité dans nos vies. Nous avons un conjoint, des enfants, nous devons les aimer, les chérir mais nous ne pouvons pas les mettre non plus à la place de Dieu. Bien sûr nous devons les aimer, les encourager, leur faire du bien, les complimenter. A ce sujet, comment donner le bon compliment ?

Merci Seigneur, parce que tu as telle facilité, parce qu’il te rend capable de faire ça...Comprenons ce que le Saint-Esprit veut nous dire ! Gloire au nom de Jésus-Christ, j’honore le Seigneur parce que tu as ces capacités...Et là le Seigneur est glorifié dans la vie de celui qui reçoit cette Parole. Ne mettons ni l'autre ni nous-mêmes en danger d'idolâtrie...Voyez-vous ? Remercions le Seigneur pour ce qu'ils sont, et ne les entraînons pas dans l'idolâtrie en les mettant sur un piédestal. N'oublions pas que tout le bien qui nous est donné vient de Dieu et louons Le pour ce que nous avons, ce qu'ils sont et ce qu'ils ont reçu.

Aimer, c’est vouloir le bien, aimer, c’est avoir du zèle, aimer, c’est aussi parler de l’Amour de Jésus, et montrer le risque à ceux qui nous entourent les risques qu'ils sont en train de courir quand ils n’acceptent pas la vérité. Aimer, c’est ça. Mais nous idolâtrons quand nous plaçons quiconque au-dessus de Dieu et de sa volonté. Nous n'avons pas à faire plaisir à l'autre si cela nous éloigne, nous sépare et nous coupe de Dieu et...de son église. 

Par exemple, je fais le choix de rester avec le conjoint qui ne veut se rendre au culte, et Jésus m'attendait, là, dans son église, au sein de la communion fraternelle, il attendait, mon adoration, ma présence, il avait une bénédiction pour l'assemblée et je n'étais pas là où il me voulait, pour l’adorer, pour l’honorer, parce que quand nous nous rendons au culte ce n’est pas pour faire plaisir à quelqu'un, au frère, à la soeur, ni au pasteur...C’est parce que Dieu a un rendez-vous avec nous. 

1 Cor 14 :17 « Tu rends, il est vrai, d'excellentes actions de grâces, mais l'autre n'est pas édifié ».

Je reste chez moi, certes mais je rends tout de même un culte à Dieu... je loue, je chante, je prie, même en langue....Mais ça n'édifie que toi. Nous sommes aussi bénis et édifiés quand nous sommes réunis dans la communion fraternelle, Dieu a des bénédictions particulières pour SON église, et tous ensemble nous entendons la voix du Saint-Esprit pour un changement de vie. La prière nous fait grandir spirituellement mais il est aussi nécessaire d’être édifié par la parole, tous ensemble dans la même communion fraternelle. Amen ! 

Bien aimés lecteurs, église du Seigneur Jésus-Christ, n'idolâtrons pas et ne gaspillons pas notre temps dans les choses vaines, ne cherchons pas non plus des justificatifs qui sont de faux justificatifs devant Dieu. On ne se moque pas de Dieu. 

Nous avons tout le temps pour tout, mais quelle est la priorité de notre vie ? 

Réfléchissons, oui nous sommes idolâtres lorsque nous prenons trop de temps, beaucoup de temps, pour des choses banales, pour des choses qui vont rester sur la Terre. Dieu nous exhorte aujourd’hui encore à revenir à lui comme à chaque fois que le peuple d’Israël commençait à dévier , à chercher quelque chose d’autre, à prendre du temps avec quelque chose d’autre...Le Seigneur toujours, toujours a appelé et toujours a montré à son peuple l'idolâtrie dans laquelle il se trouvait, et alors il lui disait, ne fais pas ça, change d’avis maintenant. 

Donc, n'oublions pas que le salut est pour tous mais individuel.

Tu ne veux pas te rendre au culte, à l’église, tu restes, mais moi, je vais. 

Il, elle ne veut pas de Jésus-Christ, je lui expose  la vérité de la Parole, avec Amour, pas avec l’autorité humaine, pas du tout, mais avec Amour. Et moi, je place Dieu dans ma vie à la place qui lui est due et je fais ce que Dieu me demande de faire.

Débarrassons-nous entièrement de l'idolâtrie dans nos vies pour ne pas aussi influencer négativement d'autres personnes. Soyons des sources de bénédictions pour tous. 

"Seigneur, je ne veux pas être idolâtre de qui que ce soit, de quoi que ce soit, je veux Seigneur t’honorer de tout mon cœur. Montre moi toute idolâtrie qui peut se cacher dans ma vie, je veux m'en débarrasser, je veux rejeter, je rejette tout ce qui me retient prisonnier, tout ce qui m'empêche d'avoir une véritable communion avec toi et de recevoir la bénédiction que tu veux me donner. Je te demande pardon Seigneur, je veux te donner la priorité dans ma vie". 

Le Seigneur  nous pardonne si nous nous repentons et la bénédiction de Dieu est répandue plus, et plus, et  plus sur nous qui nous débarrassons de l’idolâtrie.

Donnons à notre Sauveur et Seigneur le meilleur de nous mêmes et de notre temps. Nous pouvons, même devons prier chez nous, chanter, adorer, être dans la joie, chez nous. Mais quand Jésus dit que toi et moi nous avons besoin de la communion fraternelle, obéissons. 

La Parole de Dieu, l'Éternel, pas un pasteur, dit que nos âmes ont besoin d’être édifiées. Et le Seigneur a un rendez-vous dans le sanctuaire, c’est-à-dire là où se trouve la congrégation de son peuple. Je peux prier chez moi, je peux chanter chez moi, mais être édifié, apprendre et recevoir les choses célestes, c’est là ! Et si c'est justement à ce moment précis que je donne mon temps à autre chose je suis dans le péché.

J'ai une invitation ? Oui, avec plaisir, j’accepte ton invitation mais je vais arriver un petit peu en retard, parce que d’abord j'ai un rendez-vous avec mon  Père céleste...

Nous ne pouvons pas désobéir au Saint Esprit. Sinon nous sommes dans le péché. C'est pour ça, c’est par son Amour qui est contraire à l’idolâtrie qu’il nous pousse à aller, et qu' aujourd'hui encore à connaître que, quand on place quelque chose ou quelqu'un à la place du Seigneur, ça s’appelle l’idolâtrie. Le Seigneur ne nous appelle pas à devenir religieux, parce que tous ceux qui encore sont dans la religion sont naturellement idolâtres, naturellement. C’est pour cela que nous avons besoin de savoir ces choses, Nous ne pouvons continuer par tradition religieuse, avec des enseignements faux car seule la vérité affranchit. La vérité se trouve dans la Bible qui est la Parole de Dieu.

Maintenant, nous savons et c’est à nous devant le Seigneur de continuer de la même façon ou d'avoir un changement de vie pour obéir à l’Éternel. Si nous disons l'aimer montrons Lui notre Amour.

Nous avons besoin de connaître et de changer pour entrer dans le royaume de Dieu. 

Apocalypse 21:1-8

Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre avaient disparu et la mer n'existait plus. Je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une mariée qui s'est faite belle pour son époux. J'entendis une voix forte venant du ciel qui disait: «Voici le tabernacle de Dieu parmi les hommes! Il habitera avec eux, ils seront son peuple et Dieu lui-même sera avec eux, il sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car ce qui existait avant a disparu.» Celui qui était assis sur le trône dit: «Voici que je fais toutes choses nouvelles.» Il ajouta: «Ecris cela, car ces paroles sont dignes de confiance et vraies.» Puis il me dit: «Je suis l'Alpha et l'Oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif, je donnerai à boire gratuitement de la source de l'eau de la vie.Le vainqueur recevra cet héritage, je serai son Dieu et il sera mon fils. Quant aux lâches, aux incrédules, aux pécheurs,aux abominables, aux meurtriers, à ceux qui vivent dans l'immoralité sexuelle, aux sorciers, aux idolâtres et à tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre. C'est la seconde mort.»

Lorsqu'on entend une exhortation et que la voix de Dieu se manifeste à nos coeurs, c'est le moment de changer. Si le Saint-Esprit nous touche, si nous savons que nous avons de l'idolâtrie, et si nous ne savions pas demandons alors à Dieu de nous pardonner parce que nous ne savions pas que nous étions idolâtre.

L'amour ou l’attention excessive à quelqu’un ou à quelque chose, c’est de l’idolâtrie dit l’Éternel.

Il est nécessaire de se débarrasser de tout ça dans nos vies, il est nécessaire de se débarrasser de cette idolâtrie qui nous empêche d'entrer dans le royaume de Dieu, parce que nous sommes appelés pour faire sa volonté.

Dieu est Amour et Jean dans l'évangile et les épîtres a écrit ce qu’est l’Amour. Et l’Amour, c’est le contraire de l’idolâtrie. L’Amour ne nous conduit pas à devenir idolâtre.

Jérémie 7 :16 "Et toi, n'intercède pas en faveur de ce peuple, N'élève pour eux ni supplications ni prières, Ne fais pas des instances auprès de moi; Car je ne t'écouterai pas".

L'Éternel nous dit de ne même pas faire des intercessions pour celui qui est idolâtre, qui est dans l’idolâtrie, parce qu'il n’écoutera pas. Donc, pour que l’Éternel puisse écouter, exaucer notre prière, il faut que l'idolâtre entende la vérité pour qu'il puisse avoir un changement de vie, c’est nécessaire. Vous imaginez, nous ne pouvons même pas prier parce que Dieu dit qu'il ne nous exaucera pas. C’est dur cette vérité et là comprenons que nous mettons Dieu en colère quand nous sommes idolâtres.

 

Esaie 5 :10-11 "Même dix arpents de vigne ne produiront qu'un bath, Et un homer de semence ne produira qu'un épha. Malheur à ceux qui de bon matin Courent après les boissons enivrantes, Et qui bien avant dans la nuit Sont échauffés par le vin !"

Que dit ce verset ? Que nous ne pouvons pas être mélangés, avoir du mélange, avoir des boissons fortes, des boissons diverses...La Bible dit que celui qui a soif, qu'il vienne et qu'il boive de l'eau de la vie que Jésus donne...L'eau vivante est la Parole. Celui qui a soif qu'il boive gratuitement l’eau vivante, la Parole.

Aucune autre boisson ne fait autant effet que cette boisson là. Dieu s’est abaissé, il a jeté son regard sur toi. Par Amour, il a envoyé son fils.

La porte étroite est là, le Saint Esprit regarde ceux qui choisissent la porte étroite. Combien savent déjà que cette porte étroite existe, qu'elle est là, que c’est la vérité mais ils n'entrent pas. C’est-à-dire qu’ils ont choisi la porte large et qu'ils ont dit, je ne crois pas ! 

Débarrassons nous donc de tout ce qui est idolâtrie dans nos vies, dans nos foyers, dans nos maisons, dans nos façons de vivre.

La Bible est claire, elle dit que lorsque nous sommes dans l’erreur, Dieu révèle sa parole, elle devient claire pour chacun afin que les écailles qui sont devant nos yeux tombent par terre. Et lorsque nous connaissons la volonté du Seigneur pour nos vies mettons la en pratique pour la gloire de Dieu et afin que nous soyons des  instruments de justice que Dieu peut utiliser en tout temps, à chaque moment et partout où nous sommes.

Rejetons tout ce qui nous empêche de courir notre course et rendons à Dieu tout l'honneur qui Lui est dû, donnons Lui la seule place qu'il mérite, la première.

A Lui seul soient la gloire, la louange et l'honneur au siècle des siècles. Alléluia.  

Chers lecteurs, que Jésus-Christ vous bénisse ! Amen !

 

Eglise Chrétienne Evangélique de Remiremont

Culte dimanche 10h00 Salle Hôtel Cheval de Bronze Remiremont Centre

88200 REMIREMONT

Tél. : 03 29 22 05 51

Posté par blogevangelique à 11:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 août 2017

Amour ? (Partie 1)

 

FullSizeRender

 

Une des révélations les plus grandes et les plus fortes, qui concerne Dieu et son royaume, est l’Amour.

L’Amour est l’essence même de Dieu parce qu’il est Amour. 

1 Jean 4 : 7-11 « Bien-aimés, aimons nous les uns les autres ; car l'amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. L'amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres ».

Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils...Dieu nous aime. Par amour pour nous Dieu a envoyé son fils. 

Par amour on entend sentiment. Aimer est un sentiment. Mais même si l'amour est un sentiment nous avons le choix d'aimer ou non. On aime ou on n’aime pas.

Est-ce l'amour si nous ne donnons pas un premier pas pour démontrer cet amour ?

N' aimer que des lèvres, est-ce l'amour ? 

Un sentiment qui est là mais qui reste bloqué, est-ce l'amour ? 

Le véritable amour nous pousse à l'action, quand cet amour entre en nous il nous fait bouger. L'amour est choix et acte.

Un simple sentiment, un sentiment de plus qu’on a pour quelqu’un ou quelque chose, une attention, ne sont pas le véritable amour. 

Quand nous ressentons le véritable amour avec un grand A nous sommes poussés à l'action envers quelqu’un ou quelque chose. Qu'on aime Dieu ou les autres, c'est pareil, cet Amour là ne change pas. 

La Parole nous dit que Dieu est la source de cet Amour. Parce que Dieu est Amour ! C'est sa nature. Cet Amour qui vient de Dieu nous pousse à faire le bien. Selon qui nous aimons nous ne donnons pas la même attention, nous aimons notre famille et l'attention que nous lui donnons est différente de celle donnée à des amis, par exemple...Mais l'Amour qui nous pousse à aimer notre famille va nous pousser à aimer nos amis, nos voisins...Et cet Amour, c’est l’essence de Dieu. Les actes que nous faisons sont différents mais l’Amour, lui, est le même. 

Dans la Bible nous voyons Jésus-Christ agir différemment envers les uns et les autres, mais son Amour pour tous le hommes et pour chacun en particulier, lui, ne change pas. 

"Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres ».

Nous aimer les uns les autres mais nous ne pouvons mettre une personne, même la plus chère à notre cœur en lieu et place de Dieu. 

Savez-vous pourquoi ? Parce que Dieu dit : si tu aimes ton père, ta mère, ta famille...plus que moi-même, tu n’es pas digne de moi.

Parce qu'alors c'est de l’idolâtrie ! Tout ce que nous mettons dans nos vies au-dessus de Dieu, ce qui prend la place de Dieu, personnes, ou toutes autres choses, la Bible dit que c'est de l'idolâtrie. 

L’idolâtrie se cache derrière de nombreuses choses. 

Si Dieu dit : " N’adore pas d’images " et que je me prosterne et leur rende un culte, je suis en train de placer ces images à la place de Dieu. Dieu dit aussi que si tu aimes tes enfants, ta femme, tes parents plus que Lui, donc que tu mets ta famille à la place de Dieu, c'est aussi de l' idolâtrie.  Autre exemple, si tu restes à la maison pour ton confort alors que tu sais que le dimanche, Dieu a un rendez-vous avec toi, tu es en train de te mettre toi et ton désir au-dessus de Dieu qui souhaite ta présence au sein de son église. Et les cas où nous sommes idolâtres sans même le réaliser sont divers et nombreux !

Exode 20 : 2-5 "Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude. Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; ... "

Romain 1 :18-25 "La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps ; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen ! ".

Dieu est Amour et se révèle par Amour. Il traite l’être humain avec Amour. 

L'acte d'Amour envers les hommes le plus grand est que Dieu ait envoyé son propre fils par Amour pour les sauver. 

Dieu est la source de l’Amour. Le Saint-Esprit, pour que nous puissions connaître Dieu, nous attire à Lui avec Amour. Et en retour quand j’aime véritablement Dieu, si j’adore Dieu, parce que l’unique personne qu’on a besoin d’adorer, c’est Dieu, je suis poussé à montrer cet Amour. 

Et alors on se débarrasse de toute l’idolâtrie que nous avons. Le Saint-Esprit nous incite à renouveler notre intelligence et de fait à nous débarrasser de nos fausses connaissances, croyances...

Ah ! mais j’ai appris comme ça ! On peut avoir appris énormément de choses, mais lorsque ces connaissances sont confrontées à la vérité et qu'elles s'avèrent contraires à la Parole de vérité, nous devons les rejeter.

L'Amour de Dieu, lorsqu'il est répandu dans nos cœur, nous transforme, nous métamorphose et nous pousse à la séparation avec toutes les choses qui nous éloignent de Dieu, de la bénédiction qu'Il a pour nous. Dieu est Amour et dans son omniscience il connaît ce qui est le meilleur pour l'être humain.

C’est pour ça qu’il y a une énorme différence entre les diverses religions et le fait de recevoir Jésus-Christ dans nos vies comme Sauveur et Seigneur, par cette nouvelle naissance dont, chers lecteurs, nous vous avons déjà parlé.

Parce qu'alors nous aimons Jésus d'un Amour véritable et nous nous mettons tout naturellement à le servir poussé par cet Amour.

La bible dit que la religion tue, toute religion. Comment ?

Par ses obligations extérieures, par ses diverses et multiples lois, ordonnances, commandements, impossibles à suivre parce qu'ils obligent l'homme à se transformer lui-même, par des comportements extérieurs améliorés mais qui ne changeront pas sa nature en profondeur, dans l'intérieur, dans le cœur d'où sortent les mauvaises actions. Mat 15:19 Alors que Dieu, en prenant place dans le coeur de l'homme par le Saint-Esprit, répand Son Amour (dans celui qui a reconnu Jésus comme son Sauveur et Seigneur) qui pousse à un véritable changement intérieur qui va ensuite se manifester à l'extérieur par des attitudes et des actes différents.

Voilà la différence fondamentale.

Chers lecteurs, demandez à Jésus-Christ de venir dans votre vie...

Au moment où l’être humain passe par la nouvelle naissance, les écailles tombent de ses yeux, le voile est déchiré, et il voit combien il était aveugle avant. 

Il voit que ses fausses connaissances, il voit que l’incrédulité, oui, ses efforts multiples, l'ont conduit à une simple religiosité.

Et la religion apporte la malédiction, la religion apporte la maladie, la religion apporte les fausses doctrines, l'idolâtrie et plus, la religion cache Jésus, l'Unique Sauveur, le seul juste qui a pris sur Lui la condamnation du monde entier emprisonné sous la loi du péché, le seul qui donne une loi supérieure à la loi du péché, la loi de l'Esprit de vie qui est Amour.

Jésus est le seul chemin qui conduit au Dieu vivant. 

Jésus seul a osé dire, parce qu'il est Dieu fait chair : "Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au père que par moi." Jean 14:6

Donc ce n’est ni par un apôtre, ni par la mère de Jésus, Marie qui elle même a dit de faire tout ce que Jésus demandera de faire, ni par un prophète, ni par une quelconque divinité fabriquée de main d'homme. Par aucune autre personne que Jésus le Christ.

Est-ce qu'un apôtre, Marie, un prophète, une divinité , une image, une statue, ou autre, est mort pour nous donner la vie éternelle ?

Ce n'est aucun de tous ceux cités qui sont morts sur la croix et ressuscités pour donner la vie éternelle, c’est Jésus-Christ SEUL. Jésus seul est mort par Amour pour nous donner le salut, Jésus, aucun autre. Jésus qui a dit sur la croix : Père, pardonne leur car ils ne savent pas ce qu'ils font. Quel Amour ! Quel AMOUR.

Jean 3 : 16-17 "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui".

Face à cet Amour qui s'est donné pour nous, nous ne voulons pas risquer d'être idolâtre. On a vu Exode 20 : 2-5 où Dieu dit : "tu ne te feras pas d'image, tu ne te prosterneras pas devant." C’est une abomination qui attire la colère de Dieu.

Regardons Ephésien 5 : 5 "Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu".

C'est foule de petits détails qui nous empêche d’avoir la communion avec Dieu. 

Nous nous demandons pourquoi nos prières ne sont pas exaucées ? 

Nous pensons ou disons, quelqu’un a prié pour moi mais je n'ai pas vu de changement...

N'as-tu pas du tout d’idolâtrie chez toi ? 

Mais, je n'ai pas d'images, je n'ai pas de statues...(Si tu en as, débarrasse-t'en parce que tu attires la colère de Dieu).

La Bible dit que l’idolâtrie amène la malédiction, la maladie, la confusion...divers problèmes, pourquoi ? 

Parce que l'idolâtrie appartient à la religion, est religiosité. Et tant que l’être humain ne comprend pas que l’Amour de Dieu est totalement différent d'une quelconque religion ou religiosité, il va rester sous la malédiction, hélas peut-être toute sa vie pensant qu’il est dans la vérité. 

L'idolâtrie se cache sous diverses formes.

Nous avons de l’idolâtrie si nous aimons quelque chose qu'on désire plus et plus et plus. On dit qu'on aime simplement cette chose mais ça s’appelle idolâtrie, ça ne s’appelle pas de l'amour !

Abordons un sujet délicat, pour qu’une église locale subsiste, pour qu’une église locale grandisse, pour qu’une église locale s'élargisse, puisse évangéliser, sachons qu'il faut y investir. Si nous ne collaborons pas dans notre église locale, si nous n'y donnons pas de notre temps, si nous ne donnons ni dîme, ni offrandes, jamais notre église locale ne va grandir. Le sujet de la dîme, des offrandes est sensible (à cause de l' idolâtrie de l'argent ?) mais la Bible est claire à ce sujet. 

Elle dit que la bénédiction de Dieu est sur nous quand nous donnons nos offrandes, quand nous donnons notre dime, la bénédiction est même double. Mais comment donner la dime, si je suis serré avec ce que j'ai ? Peut-être es-tu serré parce que tu ne donnes pas ! Et peut-être vas-tu continuer à être serré ! bien serré ! Au moment où tu veux garder ton argent, le retenir pour posséder des choses "inutiles" plus et plus et plus encore, tout pour toi, pour chez toi, tu idolâtres l’argent ! Et arrive le mois dont tu as pensé qu'il serait plus léger en dépenses, et là, oups, ce sont des choses qui se cassent, ce sont de nouvelles obligations qui te bloquent, ce sont des choses qui disparaissent, etc. ! Mais pourquoi ? Parce que la Bible dit de donner...et si nous donnons, que notre main gauche ne sache pas ce que fait notre droite. Mat 6:3.

Ah mais le royaume de Dieu n’a pas besoin de mes offrandes ou de ma dime ! C'est exact ! Mais par contre pour investir pour le royaume de Dieu sur la terre, il en est besoin. Si nous gardons tout pour nous, Dieu nous dit que nous idolâtrons notre argent que nous en ayons très très peu ou beaucoup ! Si tu as de l’idolâtrie, débarrasse toi de cet amour idolâtre au nom de Jésus-Christ. C'est biblique ! N'est-ce pas ce que Dieu nous révèle ? 

L'idolâtrie ne concerne pas que des images, des statues, elle se cache derrière beaucoup de choses. Certains vont adorer le soleil, d'autres la lune, certains des animaux, des force supérieures, certains ce sont leur concepts religieux, des fausses doctrines, d'autres des gourous dans des sectes...

Chers lecteur, voyez, que de tromperies diaboliques, toujours nouvelles et plus fines, pour conduire l'homme le plus loin possible de Dieu! Du Dieu vivant qui veut donner le salut,  qui veut donner la vie éternelle, qui veut donner la santé, qui veut délivrer, qui veut retirer tout ce qui est religiosité qui asservit, ôter tout ce qui est idolâtrie. Par Amour. Un Amour complètement différent : L’Amour, qui délivre, qui nous change. 

Car personne ne continue à vivre de la même manière quand il connaît et reçoit l’Amour de Dieu dans sa vie. Interroge toi si le temps passe, passe,  et si tes chaînes sont toujours là, si tu continues toujours comme avant, dans les jours de ténèbres, si lorsqu'on te demande comment ça va, tu dis ça va bien, mais en fait pas trop, pas vraiment...mais ça va aller....et ça continue....pas trop bien...Pas trop pourquoi ? Parce que des choses ne vont pas, des choses arrivent, toujours des problèmes. C’est difficile, tu n'as rien de bon à partager....regarde alors dans ta vie, n'y a-t-il pas d’idolâtrie? Demande au Seigneur de te révéler ce dont il faut que tu te débarrasses, parce que la priorité de ta vies, ce doit être Jésus-Christ, pas toi-même.

Jésus veut, et il en a le droit, être le centre de notre attention, de nos vies. Tant que Jésus n’en est pas le centre, les choses ne vont pas changer. Ah ! pourquoi ? et pourquoi que ... pourquoi des choses comme ça ? Est-ce que Jésus est le centre de ton cœur ? Ou y a t'il  encore de l’idolâtrie ? Celui qui est mort pour te donner la vie éternelle, c’est Jésus. Qu’est-ce que tu fais pour lui ? Qu’est-ce qui a changé dans ta vie ? Il a donné sa vie pour te délivrer, mais chez toi qu’est-ce qui a changé ? Nous ne pouvons dire n’importe quoi, agir n’importe comment, faire n’importe quoi devant Dieu. Dieu n’est pas un homme et il nous invite à le suivre Lui. 

Lorsque nous nous assemblons, nous rendons dans notre église locale, ce n’est pas pour faire plaisir à un pasteur. Nous nous rendons dans notre église pour écouter, pour connaître la parole parce que jusqu’à notre nouvelle naissance nous étions aveugles et pleins de pensées, de raisonnements, d'enseignements contraires à Dieu et à sa Sainte Parole, la Bible. Aveuglés et conduits pas d'autres aveugles qui vont tous tomber dans le même trou. 

Aller à l’église pour être éclairé n'est pas perte de temps.

Cher lecteur, Seul Jésus a la puissance de délivrance, seul Jésus peut te débarrasser de tes diverses formes d’idolâtrie, de tes maladies, de ces tracas quotisiens, de la malédiction...parce qu'il t'aime. Il est AMOUR.

Que Le nom de Jésus seul soit glorifié. Amen.

 

Église Chrétienne Évangélique de Remiremont 

Culte dimanche 10h00

Hôtel Cheval de Bronze 

88200 Remiremont 

 

 

 

Posté par blogevangelique à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2017

Se souvenir de moi !

Source: FlickrLuc 22 : 14-30

L'heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. Il leur dit : J'ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir; car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu. Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, il dit : Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous; car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu'à ce que le royaume de Dieu soit venu.

Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. 

Faites ceci en souvenir de moi, dit Jésus.

Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. 

Cependant voici, la main de celui qui me livre est avec moi à cette table. Le Fils de l'homme s'en va selon ce qui est déterminé. Mais malheur à l'homme par qui il est livré ! Et ils commencèrent à se demander les uns aux autres qui était celui d'entre eux qui ferait cela. Il s'éleva aussi parmi les apôtres une contestation : lequel d'entre eux devait être estimé le plus grand ? Jésus leur dit : Les rois des nations les maîtrisent, et ceux qui les dominent sont appelés bienfaiteurs. Qu'il n'en soit pas de même pour vous. Mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus petit, et celui qui gouverne comme celui qui sert. Car quel est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert ? N'est-ce pas celui qui est à table ? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert. Vous, vous êtes ceux qui avez persévéré avec moi dans mes épreuves; c'est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d'Israël ».

 

"Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant : "Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en souvenir de moi". 

Le sacrifice de Jésus-Christ constitue la base du pardon des péchés. 

Au moment où Jésus rend grâce pour le pain et le vin, il dit : faites ceci en souvenir de moi ! Jésus prend le pain, remercie le Seigneur, rompt le pain pris et dit ceci est mon corps. Le pain brisé symbolise le corps de Jésus qui va être brisé à la croix POUR NOUS. Il fait de même avec la coupe qui contient du "vin" qui symbolise son sang qui va être répandu POUR NOUS. 

"Faites ceci en souvenir de moi »

Ceci est mon corps qui est donné pour vous, il n’a pas donné son corps pour une personne, il l'a donné pour nous tous, pour le monde entier.

Il a donné son corps et il a versé son sang !  Mais qui est celui qui a le pouvoir de donner son corps en compassion de nos âmes ?  

Comme le dit la Parole, peu importe le péché, il n’y a pas de grand péché, il n’y a pas non plus de petit péché ! La Bible parle du péché, donc peu importe combien, comment tu as péché, ce que tu as fait : c’est du passé. 

Et il est écrit que le péché, quand tu demandes pardon au Seigneur, est jeté dans les profondeurs de la mer. Michée 7:18-19 Le Seigneur ne se rappelle plus de ce qu’il s’est passé. Psaume 103:12

Et son sang était versé sur la croix pour le pardon des péchés, de notre péché, de mon péché, de votre péché. 

Cher lecteur, peu importe le temps que nous passons sur la terre, nous courrons tous le risque de pécher, et ce chaque jour. Que le Seigneur nous donne d’avoir une crainte respectueuse de Dieu qui nous gardera du péché. Mais même s'il nous arrive de pécher, Jésus-Christ est là pour nous pardonner. Mais il faut quand même faire attention ! 

"Ceci est mon corps qui est donné pour vous, faites ceci en souvenir de moi".

L'Agneau de Dieu va être sacrifié. Jésus est en train de préparer les disciples, Jésus est en train de préparer son peuple pour ce moment du sacrifice. Non pas qu’il soit en train de se préparer lui-même, il est déjà prêt ! Mais il est en train de préparer tous les autres pour ce moment de sacrifice. 

Lors de cette situation, Jésus parle de deux choses : 

son corps qui est donné pour nous, pour vous, et son sang qui est répandu. Il s’agit d' un réel sacrifice dont il faut se souvenir.

Le sacrifice de Jésus n'est pas une porte ouverte au péché. Rom 6:15

Parce que la Parole dit : si tu demandes pardon pour ton péché, il ne faut pas que tu continues à commettre le même péché ! 

Donc, son sang est versé pour nous pardonner, son corps, sacrifié, maltraité pour que nous puissions supporter la douleur que peut-être aujourd’hui nous sommes en train de passer. Angoisses, problèmes, sentiments perturbés....et nous commençons à sentir, que nos corps, parfois, ne supportent plus et divers symptômes en découlent. Ton corps est en train d’être maltraité. 

Mais Jésus a senti tout ça en même temps, pour nous tous. Vous imaginez ? 

Cette parole de Jésus précède la trahison de Judas, contre le Seigneur, contre le Royaume de Dieu et le reniement de Simon qui est appelé Pierre.

Comme Simon se pose des questions, le Seigneur va lui dire : Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous cribler comme le blé. Luc 22:31 Jésus le prévient que, comme le blé doit être secoué pour que le grain soit séparé de son enveloppe, les disciples vont être "secoués" ainsi pour faire sortir leur foi. Et, de même que le grain de blé sort par cette opération, la foi de Simon sortira victorieuse de l'épreuve et Simon, après sa conversion, deviendra l'apôtre Pierre! 

Les autres disciples n’arrivaient pas à comprendre ces mots que le Seigneur était en train d’utiliser. Le Seigneur a commencé à dire : est-ce que toi Simon tu arrives à comprendre ? C’est comme s' il travaillait en paraboles,  pour savoir comment Simon comprenait le fait d’être secoué violemment, comme on secoue le blé dans un crible. 

Jésus commençait à leur dire comment allait se passer ce sacrifice. 

La foi de Pierre et des autres disciples ne sera pas anéantie, elle sera au contraire renouvelée par l’onction du Saint Esprit quand ils arriveront à comprendre pourquoi Jésus, l’Agneau de Dieu, devait être sacrifié pour le monde, pour le pardon du péché de la population du monde entier. 

Jésus était en train de travailler ça en paraboles et on a déjà vu ce que signifiait une parabole. Le Seigneur, la majorité du temps, utilise des paraboles. Ce que Jésus voulait dire c'est que l’Agneau de Dieu allait être sacrifié. Cela allait secouer violemment, allait donner une très grande tristesse MAIS cela allait être quelque chose de victorieux. 

C'est incompréhensible pour l'intelligence humaine, mais spirituellement nous savons que Jésus a versé son sang pour le pardon de notre péché. 

Nous sommes tous pécheurs, nous avons tous péché contre Dieu, nous étions contre Dieu qui est trois fois Saint. Et à partir du sacrifice de Jésus nous avons un chemin pour la réconciliation avec Dieu. C’est là que le Seigneur a dit, dès lors, ça change tout Simon. Maintenant, ça change tout pour vous mes disciples, pas pour vous seulement, mais pour la Terre entière, pour tous de générations en générations. 

Le fait de se souvenir de Jésus, permet aux disciples de se souvenir du sacrifice qu’il a fait. On entend que des personnes se sacrifient, pour une idéologie, une cause, certains mêmes se font crucifier. D'autres ont tourné des films pour faire ressentir au public la souffrance endurée pendant la crucifixion, ..., mais pour sentir, pour savoir quel était le sacrifice de Jésus, lisons la Bible. Elle éclaire l'intelligence, elle dévoile le but, le plan de salut de Dieu, oui, la Bible va nous éclairer, va nous dire : "Regarde, Jésus a versé son sang pour toi. Il a versé son sang pour pardonner ton péché. Son corps a été maltraité, son corps a été donné pour toi".

On ne mesure pas la grandeur de ce sacrifice. C'est une folie pour l'intelligence humaine mais la puissance de Dieu pour celui qui croit. C'est ça que le Seigneur dit quand il dit : "Se souvenir de moi, se souvenir de moi".

La souffrance, le sacrifice ont commencé dès la naissance de Jésus. Quand Hérode déjà donne l'ordre de tuer tous les enfants qui avaient environ l'âge de Jésus, et ce, parce que son ego n'avait pas supporté la venue du Sauveur du monde.

Là, l'ennemi des âmes, satan, a voulu en finir avec le projet de Dieu pour tous les hommes. Le sacrifice, pour chacun de nous, commençait là, déjà. 

Jésus a toujours eu une vie au delà de la norme...Plus tard, Jésus à l'âge de 12 ans prêche dans le temple avec une telle sagesse que les docteurs de la loi se demandent qui a pu lui apprendre ces choses. Douze ans ! Et ses parents qui le cherchaient, partout. Et Lui était là, en toute simplicité, à prêcher, à montrer que, déjà, la repentance était nécessaire pour accéder au ciel. Aux alentours de l'âge de trente ans, Jésus revêtu de la puissance divine entre dans son ministère, ministère pour lequel Il est venu sur la Terre. Jésus est venu accomplir une mission. 

Pour tout ministère que Dieu donne, Jésus est notre exemple, notre plus grand exemple. Jésus a eu un temps de préparation, et pendant ce temps de préparation, il y a eu du combat, il y a eu du conflit, il y a eu des luttes, il y a eu des problèmes. Il en sera de même pour ceux qui sont appelés, et dans ces durs moments chacun qui est appelé sait où en est sa foi, son assurance, sa confiance.

Jésus est mort pour nous, nous sommes entrés dans le projet de DIEU pour nos vies, une mission nous est confiée. Et parfois on n'y comprend plus rien, la douleur est tellement grande qu’on ne voit plus dans nos temps de douleurs, la douleur que Jésus-Christ a enduré sur la Croix. 

On ne comprend pas pourquoi nous sommes en train de passer par tel problème, par telle difficulté. On s'imagine que nous sommes seuls à endurer. Non, ce n’est pas qu’avec toi ! Parce que tes douleurs, Jésus les a senties lorsqu'il les portaient sur la croix. 

Se souvenir de lui aux moments de douleur, aux moments de problème...aux moments de joie se souvenir de lui aussi. Dans la souffrance c'est vite fait de se comporter n’importe comment ! Souvenons-nous alors, que nous ne sommes pas seuls à avoir des problèmes, nous ne sommes pas seuls à avoir des conflits, des afflictions. 

Nous sommes dans un temps de préparation. Jésus a passé par ce temps et quand il a commencé son ministère aux environs de trente ans, là est venu le véritable combat, là c’était problèmes après problèmes, jours après jours ! Jésus a commencé à être persécuté, méprisé, rejeté, incompris, accusé de tout et n'importe quoi. Les gens ont donné de faux témoignages, ils ont fait n’importe quoi. 

MAIS plus Jésus était persécuté, plus les choses merveilleuses arrivaient. 

Les gens étaient délivrés, recevaient le pardon du péché. 

Voyons chaque miracle, chaque moment où le Seigneur a dit : "Va, ta foi t'a sauvé", quelle autorité avait Jésus quand face aux possédés il ordonnait aux démons de partir... et ceux-ci Lui obéissaient! Oui ! Plus le Seigneur était persécuté, plus des choses merveilleuses arrivaient. Se souvenir de Lui, se souvenir de Jésus aux moments de douleur, aux moments de lutte, aux moments de combat, aux moments d’affliction, aux moments de tristesse, mais aux moments de joie aussi.

Trois ans suffisaient ? Mais les trois ans, que Jésus a passé, c'est trois ans pour toi ! Et un jour pour Dieu, c’est mille ans. 

Trois ans pour toi et pour moi !  Ce que le Seigneur a fait sur la Terre, pendant le temps qu’il était là, nous n'imaginons pas !

T'es-tu déjà arrêté pour imaginer  combien de choses le Seigneur avait faites, jours après jours, heures après heures, minutes après minutes. 

Le Seigneur peut nous dire maintenant, et toi ? Qu'as-tu fait pour moi ? Es-tu en train de te souvenir de moi, à chaque moment, ou es-tu en train de te plaindre à chaque moment ? Pour tout et n’importe quoi ? 

Ne soyons pas, ne devenons pas religieux, le Seigneur ne nous a pas appelés à fonder des religions, nous ne sommes pas dans une religion. Et nous ne sommes pas une secte, les sectes ne respectent pas le nom de Jésus-Christ, et ni les miracles, ni les dons ne l'accompagnent.

Se souvenir de lui, dans les moments de bonheur et les moments de combat. 

Nous suivons Jésus, et JÉSUS SEUL. Toi qui dis suivre Jésus, tu ne fais pas partie d’une religion, alors arrête d’être religieux. Regarde dans la Bible, elle dit tout, elle répond à toutes tes questions. Tu n’as pas besoin d’autre chose de plus que la Bible. Fermée, elle ressemble à un livre ordinaire même si  elle est une référence parce que c'est la Bible...sur l'étagère elle n'a aucune utilité. MAIS quand tu l’ouvres, elle est la bouche de Dieu qui te parle. 

La parole dit : "Approche-toi du Seigneur, le Seigneur veut t’utiliser sur la Terre, souviens-toi du Seigneur, de son sacrifice, du temps qu’il était sur la Terre, du temps qu’il était sur la croix." 

Jésus nous dit faites ceci en mémoire de moi, comme s'il était possible d’oublier...

Pierre, un des disciples a dit à Jésus : "Je suis prêt à aller en prison avec toi et même jusqu’à la mort." Luc 22:33'Et Jésus qui connaît la faiblesse humaine, la faiblesse de la chair, lui a rétorqué : "Le coq ne chantera pas aujourd’hui deux fois avant que tu ne m’aies renié trois fois." 

Nier le connaître ! Vous imaginez ? Mais, la bonté du Seigneur est immense, et quand Pierre s'est repenti et a demandé pardon , Jésus l'a relevé. Et Dieu l'a appelé à son service et Pierre a eu un ministère extraordinaire. Pierre était faillible, mais peu importe ! Jésus avait dit à Pierre, vois, tu dis ça mais bientôt tu vas dire que tu ne me connais pas. Jésus lui a montré sa faiblesse, et à travers Pierre, c'est aussi à nous qu'il parle. Combien d’entre nous sommes des "Pierre"? 

Combien de fois en avons nous eu aussi,  quand nous avons laissé notre chair parler, prendre le dessus. Nous avons laissé notre chair faire n’importe quoi ! MAIS quand notre esprit nous dit que nous ne pouvons pas faire ceci, cela, comme ça, attention, tu es quelqu’un d’humain quand même, eh ! tais-toi, eh ! arrête-toi, REVENONS au Seigneur !

C’est à ce moment-là là, que, poussés par l'Esprit, nous nous repentons, et nous disons au Seigneur, pardonne-moi. 

Cher lecteur,  nous sommes des "Pierre" qui pouvons faire à quelque moment, à quelque part, quelque chose qui n’est pas agréable au Seigneur. Mais nous pouvons demander pardon, parce que, tant que nous sommes vivants sur cette terre, nous avons l’opportunité, le privilège de recevoir le pardon du Seigneur et d' arriver à accomplir la mission que le Seigneur nous confie. 

Et à ce moment précis nous sommes en train de nous souvenir du sacrifice du Maître, du Seigneur Jésus. 

Nous renions le Seigneur, nous qui sommes appelés à glorifier le Seigneur, quand Il n'y a rien dans notre vie qui arrive à LE glorifier. On renie le Seigneur quand on a besoin de dire ce qu’il dit, de faire ce qu'il nous dit de faire, et qu'on dit peut-être...ce n’est pas le moment...etc.

Oui nous renions le Seigneur. Quand le Seigneur nous touche pour faire du bien à quelqu'un et que nous répondons, non, peut-être, pas maintenant, j'attends que... 

Mais si le Seigneur nous touche, allons-y, faisons-le, obéissons ! Quand nous demandons au Seigneur pour faire sa volonté, faisons-là ! 

Nous sommes en train de renier le Seigneur quand Il veut nous remplir de son Saint-Esprit et que nous commençons à douter que ce soit là sa volonté.

Quand le Seigneur dit voici le chemin, c’est celui-là, et que nous le contournons, quand le Seigneur nous révèle telle chose et que nous oublions la révélation que le Seigneur nous a donnée, ..., nous renions notre Sauveur et Seigneur.

Quand le Seigneur nous donne l'ordre de prier pour quelqu’un pour qu’il puisse être guéri, nous le renions quand nous disons, oh non ! je prie MAIS s'il n'allait pas guérir, et si après rien ne se passe en lui...

Que va-t-il se passer ? A ce moment-là : RIEN ! Parce que nous avons déjà douté !

Quand nous doutons à l'avance, là, nous renions le Seigneur, le pouvoir du Seigneur.

Nous renions le Seigneur quand nous limitons sa puissance, quand nous limitons le pouvoir de Dieu, pour nous-mêmes, pour les autres.

Un chant dit "Fais de moi un instrument, …, un instrument...Fais de nous une symphonie "...

Le musicien qui joue d'un instrument, prend son instrument, et l'instrument produit la musique que le musicien joue. L'instrument tout seul ne produit rien! Mais quand quelqu’un qui sait jouer de cet instrument le prend et commence à jouer, oh! c’est magnifique le résultat. 

Voulons-nous vraiment être un instrument d’adoration ?  

Est-ce que vous voulez, nous voulons vraiment devenir des instruments ? Une symphonie, c’est magnifique !

Se souvenir de moi pour devenir des instruments.

Se souvenir de Jésus.

Jésus n'a pas dit de se souvenir des apôtres ! Il n’a pas dit souvenez-vous de Mathieu, de Marc, de Luc, de Jean, souvenez-vous de l’apôtre Paul, d’Ananias...souvenez-vous de certaines personnes ! Il n’a pas dit ça. 

Étudions la parole. Oui, les expériences avec Jésus que les disciples nous ont laissées ont leur place. Mais ce que Jésus a dit, c’est, souvenez-vous de moi, faites ceci en mémoire de moi. 

Mon cœur est poussé pour vous dire, cher lecteur, que tous les jours, tous les jours, le Seigneur est devant vous, prêt pour vous embrasser. Il vous dit, il nous dit, reviens à moi mon serviteur, ma servante, souviens-toi de moi au moment du bonheur, au moment de joie, dans tous les moments de ta vie. Il nous le dit parce que nous courrons le risque d’arriver à oublier.

Si ce n’était pas le cas, il n’aurait pas dit, souviens-toi de moi, faites-ceci en mémoire de moi ! 

Prenez et mangez, ceci est mon corps donné pour vous. Le corps qui est donné pour vous, le corps qui a passé les mêmes souffrances que vous êtes en train de passer ou que vous avez déjà traversées.

Jésus est prêt pour nous pardonner, si nous sommes prêts nous aussi pour pardonner aux autres. Mais si nous n’arrivons pas à pardonner, comment pourrions-nous être pardonnés ? Matt 6:15, 18:35 Se souvenir de lui dans ce moment ! 

Regardons le plus grand sacrifice, là, à la croix, lorsqu'ils étaient en train de le tuer, de blasphémer, là, à la croix, là où le Seigneur a dit quand son sang était en train d’être versé, "Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font !" Luc 23:34

Le pardon, c’est quelque chose de puissant. Le pardon...quand tu pardonnes, tu brises les chaines et elles tombent. 

Il veut te donner, nous donner la vie éternelle. Repentons-nous, le royaume de Dieu est proche. 

Ce n’est pas que pour les gens du monde, c’est pour tous, pour toi, pour moi.

Tu n’imagines pas les cadeaux que le Seigneur est en train de préparer. Ils sont "bloqués" parce qu’il faut libérer le pardon. 

C’est dur, c’est vrai, mais si tu fais ça la victoire est imminente. 

Mais quelle victoire ?

Tout être humain est imparfait, faillible, limité et nous avons tous à demander pardon et à pardonner. Mais en Christ, nous sommes plus que vainqueur, en Christ, je suis plus que vainqueur ! 

Nous, enfants du Seigneur, avons une mission à accomplir : allez, faites des disciples. Et tant que ce ne sera pas accompli, nous savons que des combats vont arriver. Jésus a donné sa vie pour le pardon de beaucoup, dans ce beaucoup, tu es, je suis, c'est pour toi, pour moi. Nous avons besoin de son pardon. 

Le Seigneur est omniprésent, omniscient, il nous voit tous. Et il voit tout ce qui se passe dans nos cœurs, il voit si nous sommes sincères, il voit ce qui se passe dans nos têtes, Il voit toutes les questions que nous nous posons...

Se souvenir de lui, c’est-à-dire, j’ai besoin de m’oublier moi-même, et j’ai besoin de me rappeler, de me souvenir de SON sacrifice, que c’était pour moi et pour toi !  Ce n’est pas un drame, un moment théâtral, pas du tout.

C'est le Saint-Esprit qui nous parle, qui nous dit qu'il faut que nous nous arrêtions pour se souvenir de Lui.

Se souvenir de moi quand tu dis non ! 

Se souvenir de moi quand tu dis oui ! 

Se souvenir de moi quand tu t’arrêtes !

Se souvenir de moi quand tu commences à marcher ! 

Se souvenir de moi quand le péché est devant toi et que tu dis, je ne peux pas !

Fais MA volonté, fais là ! 

Quand tu ne la fais pas, tu ne te souviens pas de moi, dit l’Eternel ! 

J'ai des projets de bonheur, j'ai des projets de bénédiction, ils sont pour toi.

Commence à te souvenir de moi, comme il faut, dès maintenant !

Se souvenir de moi, dit l’Eternel !

Amen, Amen, Amen.

 

 

Eglise Chrétienne Evangélique de Remiremont

Culte dimanche 10h00 Salle Hôtel Cheval de Bronze Remiremont Centre

88200 REMIREMONT

Tél. : 03 29 22 05 51

Posté par blogevangelique à 19:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2017

La bénédiction.

source

 

Dans la Bible, la bénédiction est premièrement un acte de Dieu. Elle est l'expression de l'amour de Dieu, l'expression de l'amour de Jésus-Christ, cet amour manifesté même quand Il était sur la Croix. 

Luc 23 : 39-43 Lorsqu'un des malfaiteurs crucifiés avec Jésus Lui demande de se souvenir de lui quand Il viendra  régner, Jésus aussitôt dit, aujourd'hui tu seras avec moi au paradis ". Sur la croix, dans ce moment de douleur, Jésus révèle la raison pour laquelle il était là : BÉNIR.

Luc 24 : 50 à 53 « Il les conduisit jusque vers Béthanie, puis il leva les mains et les bénit. Pendant qu'il les bénissait, il les quitta et fut enlevé au ciel. Quant à eux, après l'avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem remplis d'une grande joie. Ils étaient constamment dans le temple, [louant et] bénissant Dieu. »

Jésus leur avait pourtant bien promis que le Consolateur allait venir et rester avec eux, mais eux étaient troublés, ils n'allaient plus être avec Lui, Jésus. Troublés même s'ils savaient que Jésus-Christ tiendrait sa promesse d'être avec eux, par le Saint Esprit. Oui, ils savaient parce que jusque là Jésus avait toujours tenu sa Parole. 

Leur crainte disparaît quand ils voient Jésus qui, après les avoir conduit jusque vers Béthanie, lève les mains et les bénit. Jésus qui connaît tout ce qui se passe en eux, qui connaît leur cœur et leurs pensées, ne leur fait aucun reproche, au contraire Il leur montre de la compassion, Il leur montre son amour, cet amour qu'Il leur a toujours exprimé, ainsi qu'à son peuple, à tous en fait. 

Il lève les mains et les bénit. C’est plus qu’un simple geste, c’est plus qu'un acte, c'est une transmission d'assurance, c’est une transmission d'encouragement. 

C’est une transmission d’une onction, c’est une transmission de santé spirituelle, de santé physique aussi. 

C’est une transmission de joie. Malgré la séparation, malgré le fait qu’ils ne reverront plus le Seigneur comme être humain, ils sont maintenant dans la joie. 

Les disciples avaient de la crainte parce que le Seigneur allait partir. Il n'allait plus être présent, être auprès d'eux. Il allait retrouver la place qui était la sienne à la droite du père. Le Seigneur Jésus a dit : il faut que je fasse quelque chose pour les rassurer. Il faut la bénédiction du Père. Et maintenant malgré la séparation, les disciples éprouvent une grande  joie et ils rendent gloire à Dieu. Ici la bénédiction est une crainte qui est transformée en joie. Voilà ce que Jésus a fait

Cher lecteur, la bénédiction est une transmission de quelque chose à quelqu’un ou à quelque chose. 

Elle peut être d’un père à son fils, d’une mère à ses enfants, d’un pasteur à l’église (parce qu’il a l’autorité de Dieu qui bénit)...

Et ceux qui sont, enfants, fils de Dieu, ont l’autorité de bénir aussi, parce que le Saint-Esprit est en eux.

Ils peuvent aussi transmettre la bénédiction, sur leur foyer, sur leur mari, leur femme, leurs voisins, leur quartier, ville, pays, leur travail, leur revenu...etc...Comme Jésus qui n'a jamais cessé de bénir, partout, tous et tout. 

Prov 18:21 "La mort et la vie sont au pouvoir de la langue : vous aurez à vous rassasier des fruits que votre langue aura produits."

La langue a un pouvoir. Quand on parle, on transmet quelque chose, la bénédiction ou la malédiction. Il est certain que le Seigneur nous appelle à bénir.  Oui, àbénir notre conjoint, nos enfants, notre maison, nos voisins, notre pays... 

Le Seigneur nous exhorte à commencer maintenant.

Hélas, en tant qu'êtres humains nous pouvons laisser la place à la colère, la médisance, le dénigrement, aux paroles agressives...envers notre conjoint, nos enfants...et les paroles sorties de nos bouches ne sont pas des bénédictions, au contraire, elles apportent la malédiction.

Lorsque nous connaissons la vérité, et dès lors que nous sommes fils, filles de DIEU, disciples, maintenant, nous avons l'autorité, au nom de Jésus-Christ, pour briser toutes les malédictions et bénir notre conjoint, nos enfants, etc...

Commençons à bénir nos maison, que les personnes qui rentrent dans nos foyers y ressentent la paix, une atmosphère chaleureuse, qu'elles puissent devenir des chrétiens, des disciples de Christ. 

Prenez possession de la bénédiction qui est à vous. 

Notre travail, nous le déprécions, notre salaire, nous nous en plaignons,..., et on parle, et on parle, de beaucoup de choses qui ne sont pas des bénédictions.

Oh mes voisins! Ils ne me disent pas bonjour! Bénissez vos voisins. 

Oh ma famille!...Bénissez votre famille.

Oh ceci!...Oh cela!...BENISSEZ!

Bénissons! Jésus est notre plus grand exemple et Il nous exhorte, Il nous demande de bénir. Bénir, ce n’est pas du tout la pensée positive. La bénédiction encourage, fait du bien, renouvelle les forces, relève. Quand une personne est bénie, son expression, son regard, deviennent différents.

Nous avons besoin aussi d’être une source de bénédiction.

Peu importe, si la bénédiction est spirituelle, physique ou matérielle, nous avons besoin d’être une source de bénédiction. 

La sainte Parole nous dit en Genèse 12 : "L’Éternel dit à Abraham : quitte ton pays" On voit que le Seigneur lui demande de tout quitter. Puis l’Éternel continue : "Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai, je rendrai ton nom grand et tu seras une source de bénédiction." 

Le Seigneur va aller encore plus loin : "Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront."

Nous devons être différents, élus du Seigneur Jésus-Christ. La Bible dit que laTerre nous appartient. Nous devons être source de bénédiction pour cette Terre. Nous sommes dans le monde mais pas de ce monde, nous avons été transportés dans le royaume de Dieu céleste, notre patrie céleste, c’est à nous donc de prendre possession de la bénédiction et de la répandre. Commençons à bénir notre pays, à  bénir la ville où nous habitons, soyons des témoins fidèles de l'amour de Jésus, devenons vraiment une source de bénédiction sur la terre.

Prophétisons la bénédiction sur notre couple, prophétisons la bénédiction sur nos enfants, prophétisons la bénédiction sur notre travail. 

Quand Jésus-Christ était sur la terre, Il n’a jamais pensé à lui-même Partout où Il allait, Il faisait du bien, Il bénissait. Les apôtres marchant dans la trace du Seigneur ont continué, ils ont eu du mal au début, mais ils ont appris du Seigneur. Et ils ont continué. 

Ayons la vision du royaume partout, en toute chose. Je veux acheter une maison, je veux que ma maison puisse être une source de bénédiction pour le Royaume de Dieu. Je veux acheter une voiture, je veux que ma voiture puisse être une source de bénédiction pour celui que je vais amener quelque part. Voir loin...Si  cette personne n'est pas chrétienne qu'elle puisse connaître l'amour, la grâce, la bonté du Seigneur et devenir un disciple aimé de Dieu, si c’est un chrétien disciple du Christ, je veux qu’il puisse être un missionnaire, un pasteur...

Dieu parle à Abraham : "Je ferai de toi une grande nation. Je te bénirai, je rendrai ton nom grand." Je ferai de toi une grande nation. Nous sommes bénis jusqu’à maintenant à cause de cette promesse. Nous sommes bénis jusqu’à maintenant. 

Posons-nous des questions: Est-ce que je suis véritablement une source de bénédiction? Ai-je utilisé cette bénédiction qui est en moi jusqu’à maintenant ? 

Réfléchissons...

Nous avons besoin d’être une source de bénédiction dans nos maisons, dans nos familles, notre travail, dans les magasins, dans nos voitures, dans la rue...ce qui sort de nos bouches ce doit être la bénédiction, une parole de bénédiction. Il faut que nous soyons une source de bénédiction en tout temps. 

Amis lecteurs,  si nous sommes des disciples, alors nos vies doivent réfléchir Christ, exhaler la bonne odeur de Christ, nous sommes des lettres écrites...

Dans l’Eglise, est-ce que je suis une source de bénédiction ?

Pour être une source de bénédiction, il nous faut penser que nous devons vivre notre vie quotidienne normale mais aussi nous nourrir spirituellement.

Parce que si nous ne prenons pas garde à notre vie spirituelle, nous ne pouvons pas devenir une source de bénédiction. Car nous sommes vides. Chacun est comme un verre qui peut recevoir de l’eau, qui a besoin d'être rempli. Notre vie spirituelle, si elle est vide, commençons à la remplir avec la Parole, avec des louanges. 

"Seigneur, j’ai besoin de ton onction, j’ai besoin Seigneur de ta bénédiction, j’ai besoin de parler en langues, j’ai besoin des dons spirituels. J’ai besoin Seigneur parce que je veux être une source de bénédiction."

 

Une source de bénédiction, voulons-nous vraiment être une source de bénédiction ? Si oui nous avons des positions à prendre. 

"Seigneur, j'arrête d’être dans le négativisme, j'ai un projet, ce projet, je veux qu’il puisse être en accord avec ton Royaume. Je veux porter du fruit pour toi, Seigneur. J'ai reçu la bénédiction, donc tout va marcher, tout va bien marcher au nom de Jésus-Christ. Je bénis mes projets, je bénis ma vie spirituelle, je bénis ma famille, je bénis mon foyer, je bénis mon mari, je bénis ma femme, je bénis..."

Cherchons à vivre comme Jésus. Cherchons à aimer comme Jésus a aimé. Chaque personne qu’Il a regardé Il l’a regardée avec compassion, peu importe la personne

1 Pierre 3:9 : « Ne rendez pas le mal pour le mal, ni insulte pour insulte, bénissez au contraire. » 

Nous ne pouvons pas rendre le mal, il nous faut devenir une source de bénédiction sur la Terre. Les autres ont besoin d’être affectés par la bénédiction qui est en moi, en nous, pas par la malédiction, pas par le mal.J'ai en abondance, je partage, j’aime l’Église du Seigneur, j’aime la communion fraternelle, j’aime évangéliser, j’aime apporter la bonne nouvelle, j’aime être en communion avec le Saint-Esprit. 

Et quand nous sommes bénis, notre comportement a besoin d'être exemplaire ! 

Mathieu 5:44 : "Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux. »

Un canal de bénédiction, c’est ça que nous avons besoin d’être. Tout ce que Jésus déjà nous a donné, utilisons le pour bénir les autres. 

Que ce soit spirituellement ou matériellement. Car ce n’est pas qu'à nous.

Nous sommes seulement des gestionnaires et comme le Saint-Esprit nous touche pour faire, faisons-le.

Manifestons la bénédiction du Saint-Esprit qui est en nous, manifestons l’Amour de Jésus-Christ dans cet acte de bénédiction, transmettons ce que le Seigneur nous donne, à quelqu’un ou à quelque chose, partout où le Seigneur va nous conduire. 

Soyons un canal de bénédiction.

Aaron et ses fils avaient reçu l’ordre de bénir les enfants d’Israël au nom du Dieu trois fois saint, au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. En Nombre 6:22-27 il est écrit : "Parle à Aaron et à ses fils, et dis : Vous bénirez ainsi les enfants d'Israël, vous leur direz : Que l'Éternel te bénisse et qu'il te garde! Que l'Eternel fasse luire sa face sur toi, et qu'il t'accorde sa grâce! Que l'Éternel tourne sa face vers toi, et qu'il te donne la paix! C'est ainsi qu'ils mettront mon nom sur les enfants d'Israël et je les bénirai." 

Que l'Eternel te bénisse et qu'Il te garde!

Chers lecteurs,

Que l’Éternel vous bénisse et qu’Il vous garde!

Que l’Éternel fasse briller son visage sur vous et vous accorde sa grâce!

Que l’Éternel se tourne vers vous  et vous donne la paix!

Soyez bénis au nom du Seigneur Jésus-Christ ! AMEN !

Eglise Chrétienne Evangélique de Remiremont

Culte dimanche 10h00 Salle Bleue Remiremont Centre

88200 REMIREMONT

Tél. : 03 29 22 05 51

Posté par blogevangelique à 13:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 août 2017

Devenir pêcheurs d' hommes !

Source: Flickr

Marc 1:14-20

Après que Jean eut été arrêté, Jésus alla en Galilée. Il proclamait la Bonne Nouvelle [du Royaume] de Dieu et disait: «Le moment est arrivé et le Royaume de Dieu est proche. Changez d'attitude et croyez à la bonne nouvelle!»

Comme il marchait le long du lac de Galilée, il vit Simon et André, frère de Simon, qui jetaient un filet dans le lac; c'étaient en effet des pêcheurs. Jésus leur dit: «Suivez-moi, et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes.» Aussitôt, ils laissèrent leurs filets et le suivirent. Il alla un peu plus loin et vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient eux aussi dans une barque et réparaient les filets. Aussitôt, il les appela; ils laissèrent leur père Zébédée dans la barque avec les ouvriers et le suivirent.


Le Seigneur nous invite :"Suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes".

Jésus parle, appelle des disciples pour faire d'eux des pêcheurs d'hommes.

Les vrais disciples sont appelés à gagner des âmes pour le Royaume de Dieu par la proclamation de l'Évangile, le message de la Bonne Nouvelle.

Dans la Parole, livre d´Exode 23:15, nous lisons :"Tu ne te présenteras pas devant moi les mains vides."

Le Seigneur pour cela aujourd'hui encore nous invite à devenir des pêcheurs d'hommes, nous aussi.

Dans Mat 28:18 Jésus dit "Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre.  Allez [donc], faites de toutes les nations des disciples"...

De TOUTES les nations, aujourd'hui encore...

Quand Jésus le Seigneur dit tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre, allez, faites des disciples, Il ne nous demande pas si nous sommes disponibles ou non, c'est impératif ! Il nous dit, allez, faites des disciples de toutes les nations, vous êtes sous MON autorité, tout pouvoir M'a été donné dans le ciel et sur la terre. Vous êtes mes enfants, sous MON autorité, allez-y!

Tout le pouvoir dans le ciel et sur la terre est à Lui et avec Lui! 

Paul nous dit dans 1 Cor 9 : 16-18 que quand il annonçait l'Evangile, il n'y avait pour lui aucun sujet de fierté, car c'était une nécessité qui lui était imposée, et malheur à lui s'il n'annonçait pas l'Evangile!

Une nécessité imposée, pour nous aussi, alors ne perdons pas de temps!

Que faisons-nous pour que d'autres connaissent notre bien aimé Jésus-Christ?

Faire des disciples, devenir pêcheurs d'hommes...

Gagner des âmes ne demande pas de connaître toute la Bible de Genèse à Apocalypse.

Nous pouvons alors nous demander comment gagner des âmes pour le Seigneur si nous n'avons pas même le basique, quand nous sommes devant une personne et que nous ne savons même pas par où commencer.... Ne nous préoccupons pas de ce dont nous allons parler, le Saint-Esprit qui est en nous, Lui, va parler. 

Mathieu 10:19-20 "......., ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné au moment même. En effet, ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous." Alléluia!

Dans Actes 1 : 8 le Seigneur dit : "Mais vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre."

A CE MOMENT LÀ vous serez mes témoins. Nous n'avons pas d'arguments, nous n'avons pas d'onction à transmettre si nous n'avons pas reçu la puissance du Saint-Esprit. 

Le temps passe vite, Jésus reviendra bientôt.

Combien sommes-nous encore attachés aux choses de cette terre!...

Le Seigneur nous dit dans sa Parole que les choses de cette terre vont passer, le temps est déterminé, il nous faut plutôt nous attacher aux réalités spirituelles. Nous sommes des disciples non des religieux, les vrais disciples obéissent quand Jésus dit d'aller...

"Tout pouvoir m'a été donné, allez faites des disciples". Écoutez, vous êtes sous mon autorité, allez...

On peut voir que quand les disciples ont dit oui au Seigneur, les signes, les miracles les ont alors accompagnés. 

L'évangile qui nous a conduit à connaitre puis recevoir le salut de Christ, il nous faut à notre tour le transmettre à d'autres.

Avançons dans l'amour de Jésus pour nous-mêmes et pour les autres, ressentons l'amour de Jésus pour les âmes.

Notre témoignage de vie compte beaucoup, soyons en règle devant le Seigneur, faisons tout pour Lui plaire.

Est-ce que ceux qui nous entourent voient Jésus-Christ en nous ?  Au moment où nos familles verront Christ dans nos vies, au moment où nos voisins verront Christ dans nos vies, ça parlera bien fort, ils verront la différence.

Peut-être alors seront-ils amenés à poser des questions et ce sera le moment de dire, c'est Jésus dans ma vie..., c'est Jésus.

Et quand nous vivons comme cela nous sommes nous-mêmes délivrés de maladies, car les maladies ne supportent pas la présence du Saint-Esprit, nous sommes libérés de mauvais esprits qui veulent nous opprimer.

Devenir des pêcheurs d'hommes, aimer notre prochain, partager la grâce que le Seigneur nous a accordée...

Nous aimons, ceux que nous connaissons, nos familles d'abord, nos époux, épouses, enfants, pères, mères, frères, sœurs...

Mais pour ceux qui ne sont pas de notre famille ressentons-nous de l'amour pour leurs âmes ? La Bible dit, que nous avons besoin de les aimer. Les aimer ce n'est pas accepter leurs péchés, les aimer c'est avoir de la compassion pour eux et leur parler de l'amour de Jésus, du sacrifice de Jésus qui donne la vie éternelle.

Voyons Jésus qui allait partout...

Est-ce que Jésus connaissait la foule qui l'accompagnait tous les jours ? Pas du tout ! Les gens n'étaient pas tous délivrés, tous guéris mais celui qui demandait avec foi, oui, celui-la recevait la bénédiction.


Devenir des pêcheurs d'hommes. 

Levons-nous! Sortons de notre confort. Et portons la Parole du Seigneur, consacrons du temps pour témoigner.

Nous sommes aimés du Seigneur. Ne soyons pas égoïstes...  A combien avons-nous partagé la bonne nouvelle du salut, avons-nous insisté à leur dire : "Ecoute, Jésus t'aime, ne continue pas comme cela car Jésus t'aime, Il veut sauver ta vie, Jésus est réel, ce n'est pas comme tout le monde le dit, qu'Il n'existe pas, Il est réel..."

Quand le Seigneur a dit, allez, après que vous ayez reçu la puissance du Saint-Esprit, allez, où ?  A Jérusalem, en Judée, en Samarie et dans toutes les nations. 

C'est-à-dire dans notre maison, notre famille, notre ville, et après plus loin....

Nous voulons être bénis par le Seigneur et parfois on Lui dit, Seigneur, donne moi les dons spirituels, avec les dons je pourrai avancer.

Mais le Seigneur a d'abord dit : SUIVEZ-MOI et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes.

Quand les disciples sont allés, les signes, les miracles les ont accompagnés et partout, ils ont fait la différence.

Vous avez reçu la puissance du Saint-Esprit et vous pensez comment vais-je faire ?  Commencez simplement. 

Si le Saint-Esprit vous touche pour votre famille, commencez, peut-être un partage de la Parole autour d'un café, une petite réunion...

Qu'allons-nous attendre ? Que les anges viennent faire notre travail ? La responsabilité c'est pour moi, c'est pour toi. 

Devenir des pêcheurs d'hommes...

Nous pouvons penser qu'il faut de la patience...oui, le Seigneur a beaucoup de patience si jusqu'à maintenant nous n'avons pas obéi !

Si nous avons du respect, si nous aimons, et même si nous n'arrivons pas à aimer comme nous aurions besoin d'aimer, mais si nous aimons de toute façon nos amis, nos collègues, nos voisins, nous allons ressentir de la compassion, comme Jésus quand Il a vu l'homme de Gadara , qu'Il  ne connaissait pas. Jésus n'est pas parti avant de l'avoir délivré, libéré.

Si nous n'aimons pas encore, ou pas suffisamment, demandons au Seigneur l'amour pour notre prochain, pour ceux que nous ne connaissons pas, parce que c'est cet amour qui va nous pousser à leur porter la bonne nouvelle.

Si le Seigneur faisait une radiographie de chacun de nous, un examen en profondeur, quelles seraient les priorités qu'Il trouverait dans nos pensées, dans nos coeurs ?  Le suivre ? Lui, Jésus ? Lui obéir? Ou trouverait -il encore des priorités supérieures à celle de Lui obéir ?

Y a-t-il une priorité plus importante que celle-là dans ta vie ? Si oui, ne la garde pas, la priorité d'un vrai disciple est d'obéir au Seigneur. Le disciple répand la bonne nouvelle...

Suivez-moi !

Qui était là ? Au nord du lac de Galilée ?  Simon et André. Ils étaient occupés, ils travaillaient. Ils n'étaient pas à la maison, chez des amis...non....et le Seigneur arrive... 

Ils étaient des pêcheurs. Les pêcheurs à l'époque étaient riches, le métier était très respectable et lucratif. Quand le Seigneur les a appelés ils étaient en train de travailler !

C'est impressionnant la façon dont DIEU fait les choses...

Jésus arrive...Il les invite....et ils laissent TOUT...leur travail...ils laissent tout pour suivre Jésus...

Ce n'est pas que maintenant nous devions tous laisser nos travails, et aller gagner des âmes pour le Seigneur...Si nous faisions cet acte de foi, (Alléluia!) le Seigneur l'honorerait. Mais il est plutôt question d'enlever tout ce qui nous retient de transmettre la Bonne Nouvelle.  Ce tout qui nous empêche de semer la Parole, d'avoir la communion avec Dieu, d'aimer les âmes, de prier pour les personnes, prier en langue pour elles, prier que le Saint-Esprit les délivre...

Que nos coeurs soient touchés ! Partout ! Pour tous ! Que de nos coeurs monte une intercession...

C'est à nous que le Seigneur fait cette demande...

Le mot évangéliser se trouve une cinquantaine de fois dans le Nouveau Testament. C'est peu peut-être, mais ce n'est pas un mot de peu d'importance pour autant.

Si nous avons Jésus nous avons des arguments pour évangéliser. 

Si Jésus t'a sauvé tu as des arguments pour évangéliser. 

Si tu te réveilles chaque matin tu as des arguments pour évangéliser. 

Si tu as la nourriture tu as...

Il n'y a pas de croissance dans l'église si cette église ne fait pas d'évangélisation. 

Le Seigneur nous invite impérativement ! SUIVEZ-MOI ! Et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes ! 

Pour l'évangélisation nous n'avons besoin que de l'amour de Jésus !

Nous connaissons tous l'histoire de La Croix, nous connaissons aussi le prix payé par le Seigneur pour chacun de nous, voulons-nous plus fort que cette histoire ?

Mais si personne veut entendre la voix de Dieu ?

Insistons, par amour pour l'autre, pour les âmes qui appartiennent de droit au Seigneur.

Ne pas parler du Seigneur est impossible car tous les jours le Seigneur met des personnes devant moi, devant toi, tous les jours...la responsabilité nous incombe de parler de Son amour!

C'est aux disciples remplis du Saint-Esprit que le Seigneur a donné cette responsabilité, Il est allé chercher des personnes plongées dans le travail, dans leur vie quotidienne, dans les responsabilités pour leur dire : "Suivez-moi! et je ferai de vous"...

Le Seigneur possède une immense miséricorde, une immense compassion pour toute sa création. A Simon et André, Il a dit, suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes, c'est à dire, allez vers vos semblables et aidez-les à découvrir Jésus-Christ.

Bougeons, disciples du Seigneur, nous avons notre famille à sauver, nous avons une bonne nouvelle à apporter, le message de La Croix. 

Nous avons des villes sous notre responsabilité, nous avons un pays, la France , apportons l'amour de Jésus, nous avons un pays entier pour lequel prier, oui, parce que la prière bouge le cœur de DIEU. C'est à chacun dans l'église de Christ de faire connaître au monde la bonne nouvelle de l'évangile. 

Que dirions-nous si un inconnu arrivait à notre côté, que nous soyons très occupé, en train de travailler et que cet inconnu nous dise, arrête-toi, suis-moi ?

Comment le regarderions-nous, quelle attention lui prêterions-nous ?

Toi, suis-moi, toi, suis-moi, toi aussi, suis-moi...et ça ne s'arrête pas là, il y a encore, je ferai de vous des pêcheurs d'hommes !

Peut être jusqu'à aujourd'hui avons-nous suivi Jésus et le pêcheur des hommes va commencer...là, maintenant !

Le voulons-nous ?

Sanctifions nos coeurs, mettons-nous à part, pour le Seigneur, parce qu'au moment où nous sommes sanctifiés et que nous ouvrons notre bouche le Saint-Esprit parle pour nous.

Cher lecteur, cet appel vient du Seigneur Jésus-Christ. Cet appel t'est, nous est destiné, à toi, à moi, à nous tous.

C'est aux disciples, au corps de Christ, SON église, qu'Il a donné cette responsabilité. Jésus-Christ revient bientôt, allons-nous nous présenter devant Lui les mains vides ?

Il y a nécessité urgente à jeter le filet de l'amour, le filet de la bonne nouvelle pour que beaucoup soient réconciliés avec DIEU. 

Prenons nos responsabilités et le Saint-Esprit touchera les coeurs.

Par la grâce, par la prédication de La Croix, nous avons goûté à la joie d'appartenir à Jésus-Christ, nous qui sommes passés de créatures à disciples pour devenir fils de DIEU, héritiers des promesses, gratuitement. Le Seigneur nous exhorte à ne pas être égoïstes. Partageons et portons le beau nom de Christ avec fierté à tous, par amour pour eux et pour notre Sauveur.

Dès le moment où Jésus a été baptisé et rempli de la puissance du Saint-Esprit Il a fait cela tout le temps: proclamer la bonne nouvelle du Royaume.

Simon, André, Jacques, Jean, une nuée de témoins...étaient "en train de pêcher" et ils sont partis avec le Seigneur, ils avaient une mission à accomplir. Cet appel est aussi pour nous parce que la Parole est pour hier, aujourd'hui et éternellement.

Répondons à cette injonction du Seigneur, préparons-nous, sanctifions-nous et après, allons...

"Suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes".

Cher lecteur, que feras-tu si tu es invité à devenir fils de Dieu?

Et toi qui es peut-être fatigué, lassé, toi qui ne connais pas encore ce Sauveur merveilleux, Jésus-Christ, que feras-tu si tu entends l'appel qui t'est adressé, viens, suis-moi ?...

Si tu désires au plus profond de ton cœur recevoir gratuitement cette nouvelle vie qui t'est proposée, demande simplement à Jésus qu'Il vienne dans ton cœur, dis-Lui que tu veux Le recevoir, comme ton Sauveur et ton Seigneur, que tu Lui donnes ta vie pour Le suivre...Lui, Jésus...et remercie Le pour tout ce qu'Il va faire dans ta vie. 

PÈRE CÉLESTE,

Je te remercie de m'avoir donné Ton FILS UNIQUE, LE SEIGNEUR JÉSUS, je TE bénis pour Ton Amour envers moi et la Grâce que TU m'as faite de devenir Enfant de DIEU. J'étais loin de TOI, marchant selon les convoitises de ce monde, mais aujourd'hui je me repens, et je T’ouvre mon cœur afin de TE recevoir comme mon SEIGNEUR et SAUVEUR.

Pardonne-moi mes offenses, purifie mon cœur par Ton Sang versé pour moi et fais luire Ta Lumière dans ma vie, afin que je devienne Enfant de DIEU.

Merci SEIGNEUR JÉSUS de m’avoir sauvé.

A TOI l'Honneur, le Règne, la Force la Puissance, la Gloire, la Domination et la Majesté avec mes Actions de Grâces pour les siècles des siècles. Amen ! 

Cherche alors une assemblée de disciples qui saura t'entourer, t'aimer et partager avec toi l'amour du Seigneur. 

Que la paix, la grâce et l'amour de Dieu soient avec vous tous, amis lecteurs.

Amen.

 

Eglise Chrétienne Evangélique de Remiremont

Culte dimanche 10h00 Salle Bleue Remiremont Centre

88200 REMIREMONT

Tél. : 03 29 22 05 51

Posté par blogevangelique à 13:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2017

La multiplication des pains. (Partie 2)

Source: Flickr

Marc 6:30-44

Les apôtres se rassemblèrent autour de Jésus et lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait et tout ce qu'ils avaient enseigné. Jésus leur dit: «Venez à l'écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu.» En effet, il y avait beaucoup de monde qui allait et venait, et ils n'avaient même pas le temps de manger.
Ils partirent donc dans une barque pour aller à l'écart dans un endroit désert. Beaucoup de gens les virent s'en aller et le reconnurent, et de toutes les villes on accourut à pied et on les devança à l'endroit où ils se rendaient. Quand il sortit de la barque, Jésus vit une grande foule et fut rempli de compassion pour eux, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont pas de berger, et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses.
Comme l'heure était déjà bien tardive, ses disciples s'approchèrent de lui et dirent: «Cet endroit est désert, et il est déjà tard. Renvoie-les afin qu'ils aillent dans les campagnes et dans les villages des environs pour s'acheter du pain, car ils n'ont rien à manger.» Jésus leur répondit: «Donnez-leur vous-mêmes à manger!» Mais ils lui dirent: «Faut-il aller acheter des pains pour 200 pièces d'argent et leur donner à manger?» Il leur dit: «Combien de pains avez-vous? Allez voir.» Ils s'en assurèrent et répondirent: «Cinq, et deux poissons.» Alors il leur ordonna de les faire tous asseoir par groupes sur l'herbe verte; ils s'assirent par rangées de 100 et de 50. Il prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux vers le ciel et prononça la prière de bénédiction. Puis il rompit les pains et les donna aux disciples afin qu'ils les distribuent à la foule. Il partagea aussi les deux poissons entre tous. Tous mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta douze paniers pleins de morceaux de pain et de ce qui restait des poissons. Ceux qui avaient mangé les pains étaient au nombre de 5000 hommes.

Qu'avez-vous?
5 pains et 2 poissons!
Faites asseoir la foule par groupes de 50 et de 100!
Mais qu'est-ce que Jésus va faire maintenant ?
Donc, le jeune garçon a donné ses pains et ses poissons aux disciples qui les portent à Jésus.
Jésus prend ces 5 pains et ces 2 poissons, lève les yeux au ciel et commence à rendre grâce au Seigneur.
Les disciples vont bientôt voir que, peu importe les circonstances, rien n'est impossible à Celui qui a tout le pouvoir.
Rien, rien du tout.
La scène pour un grand miracle est en place.
Jésus commence à prier, Il n'a à aucun moment demandé à Dieu la permission pour que le miracle arrive, Il a simplement prié pour bénir.
Rendez-vous compte, la plupart du temps nous, ses disciples, prions pour notre nourriture, certains même ne le font pas...
Et nous prions, Seigneur bénis notre nourriture, ou, nous te demandons Seigneur de bénir ce repas, ou encore, je veux Seigneur que tu bénisses nos aliments...
Non! Dieu nous donne l'autorité pour bénir en Son Nom!
En Son nom...
Je bénis la nourriture que le Seigneur me donne, au nom de Jésus-Christ.
C'est la même chose pour les maladies.
Ne prions pas pour que Jésus nous guérisse. Mais prions au nom de Jésus-Christ, que la maladie parte.
Nous avons l'autorité au nom de Jésus-Christ.
Dans l'épître de Jacques 4:3 il est écrit :
Vous demandez mais vous ne recevez pas car vous demandez mal...
Si nous prions toujours, Seigneur bénis, Seigneur guéris, Seigneur, Seigneur...arrêtons! Nous avons l'autorité au nom de Jésus-Christ!
Parlons à la montagne, à la maladie...Nous avons l'autorité.
Au nom de Jésus-Christ, tu vas partir, c'est maintenant! Dans l'autorité du nom de Jésus-Christ!
Même chose, bénissons notre travail : je bénis le travail réalisé par mes mains.
Je bénis mon travail, je bénis mon revenu, je bénis TOUT ce que le Seigneur me donne au nom de Jésus-Christ. Alléluia !
Il nous faut simplement bénir dans l'autorité que le Seigneur nous a déjà donné.
J'ai senti toujours le désir de parler en langues...Dans l'autorité du nom de Jésus-Christ, je peux parler en langue, ce n'est pas Jésus, baptise moi du Saint-Esprit...Jésus veut TOUS nous baptiser.
Il faut simplement dire, dans l'autorité du nom de Jésus-Christ, je parle en langue...et notre esprit va être rempli de la présence du Tout Puissant.
Idem pour les autres dons, Seigneur donne moi le don de guérison...dans l'autorité du nom de Jésus-Christ, je désire, je veux, je cherche le don de guérison, pour que les maladies ne supportent pas le pouvoir, l'autorité que le Seigneur me donne...Amen?
Il faut prendre possession, la bénédiction est pour les enfants du Seigneur.
Ce ne sont pas les anges qui vont faire ces choses, c'est à nous que le Seigneur donne la responsabilité de les faire. Gloire à DIEU!
Tu veux la bénédiction sur tout dans ta vie? Sur ta famille, sur tes affaires...Bénis les au nom du Père, du Fils, du Saint-Esprit.
Le Seigneur a dit je vous donne le pouvoir de faire des choses, comme je l'ai fait et même des choses plus grandes!
Si nous ne prenons pas possession de cette Parole, nous perdons le temps de profiter de la bénédiction du Seigneur.

Après avoir rendu grâce au Père, rendre grâce au Père....
Notre argent est trop serré pour la fin du mois...avons nous béni notre salaire, notre revenu?
Seigneur, regarde, Jésus, dans l'autorité de ton nom, je vais bientôt recevoir mon salaire, je le bénis déjà, dans l'autorité du nom de Jésus-Christ! Il sera en abondance ce mois-ci.
Ce n'est pas après être trop serré, Jésus regarde ce que j'ai fait avec ma paye!
Nous sommes paniqués? Est-ce que nous avons béni?
Après nous n'avons plus rien? Est-ce que nous avons béni? Tout ce que le Seigneur nous donne il faut le bénir! C'est seulement prendre possession de ce que DIEU a pour nous.
Nous sommes ses enfants, nous sommes son peuple! Nous sommes bénis!
Nous avons du mal à voir un chrétien riche? Pourquoi?
Parce que nous sommes attachés à l'argent!
Il ne faut pas être attaché à l'argent. Nous avons besoin de vivre! oui!
Mais tout ce qui nous appartient appartient  au Seigneur. Il ne nous donne le droit que d'administrer! Juste ça! Avec sa bénédiction! Et c'est à nous de sortir des paroles de bénédiction, pour nous et pour tous autour de nous! AMEN?

Et quand Jésus prie, Il remercie, Il rend grâce au Père.
Et c'est là, pas avant, c'est là après avoir prié...que le miracle arrive!
Il rompt le pain, Il partage les poissons! Il donne aux disciples pour qu'ils les distribuent partout, pour tous! Alléluia!
Il donne et les disciples distribuent, Il donne et encore, et encore, et encore...
Il y a toujours du pain, il y a toujours du poisson.
Nous rendons nous compte?
Est-ce que dans votre vie il est arrivé des choses comme ça?
Si c'est déjà arrivé, Alléluia, merci Seigneur!
Si ce n'est pas arrivé, priez, bénissez , tout ce que vous allez faire...elle est là la bénédiction, regardez vos mains...elle est là, dans vos mains...Dans votre bouche, elle est là.
Prenez possession, ce n'est à personne d'autre, c'est à vous! C'est à nous!

Il y en a eu pour tout le monde.
Et lorsqu'ils furent rassasiés Jésus dit à ses disciples, maintenant, ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde! Rien!
Le Père a donné avec abondance!
Avant de prier, ce n'étaient que 5 pains et 2 poissons!
Après avoir prié, après avoir rendu grâce...le miracle...
Cher lecteur, regarde le secret!

Et certains ne s'arrêtent même pas pour prier et ils veulent être bénis!
Même pas un effort pour passer 5, 10 minutes, un quart d'heure, en prière, se réveiller tôt, le matin...Si tu te lèves tôt le matin pour prier tu vas voir que ta bénédiction sera double!
Nous avons le temps pour tout...sauf pour la prière? Mais la bénédiction, elle est là, après la prière.

Comment nous comportons nous dans ce désert spirituel ambiant?
Qui se trouve devant nous?
Parfois il faut s'asseoir avec " la foule", parfois il faut l'écouter, parfois c'est nécessaire de la captiver par la Parole, car c'est comme cela que le Seigneur a fait.
Utiliser la Parole, enseigner la Parole, montrer l'Amour.
Ah! Mais je suis fâché ! Montre l'Amour!
Je suis triste ! Montre l'Amour!
Je ne suis pas d'accord! Montre l'Amour!
Parce que c'est l'Amour qui change tout, ce n'est pas l'agression, c'est l'Amour.
Jésus nous encourage, Il nous montre que nous sommes capables en son Nom.
Ce miracle dont tous les évangélistes ont parlé, n'est pas là, par hasard, c'est pour nous motiver, moi, toi, nous tous, et pour que nous sachions que RIEN n'est impossible au Seigneur. Même s'il n'y avait eu qu'1 pain et 1 poisson, Il aurait quand même donné à manger à tous!
Jésus a montré sa gloire parmi son peuple!
Chacun de nous, partageons, donnons le meilleur!

Des morceaux restaient, il ne faut qu'aucun ne se perde, c'était béni!
C'est pour que nous voyons comment doit vivre un vrai disciple, comment c'est de vivre dans l'autorité du nom de Jésus-Christ. C'est merveilleux!
Ne soyons pas comme les disciples qui étaient lents à comprendre : le miracle arrive hier, aujourd'hui et éternellement.
Parce que notre Seigneur ne change pas.
Et quand le Seigneur va nous dire de faire, faisons le!
Et ne questionnons pas comme ont questionné les disciples!
Ne disons pas que nous allons chercher du pain alors que le miracle est devant nous, la puissance en personne est devant nous.
Prenons garde de ne pas ressembler aux disciples dans ce moment-là!
Il nous faut plutôt ressembler aux disciples , à Jean, à Pierre, qui, quand il a vu l'homme boiteux assis à la porte du temple, l'a fixé et lui a dit, Je n'ai ni argent ni or; mais ce que j'ai, je te le donne : au nom de Jésus-Christ de Nazareth,  lève toi et marche! Actes 3:6.
Voyons-nous comme nous limitons le pouvoir de Dieu en nous et parmi nous...
Parfois, nous avons besoin de nous appuyer sur la prière de l'un, de l'autre...mais pas du tout! Le Seigneur dit de prendre possession!
C'est à toi, c'est à nous, c'est à chacun qui est enfant de Dieu, il n'y a pas de grand ou de petit, il y a les vrais disciples du Seigneur!
Il ne s'agit pas de choses charnelles, terrestres, du tout, mais de choses spirituelles.
Celui qui a fait la multiplication des pains multiplie tout ce qu'Il veut pour nous bénir.
Mais c'est à toi, à nous d'utiliser le pouvoir que le Seigneur nous a donné, l'autorité qu'Il nous a donné.
Prenons possession de cela parce que c'est une bénédiction pour nous, nos familles, pour l'église du Seigneur, pour TOUS autour de nous!
Nous sommes forts, forts, oui plus que vainqueurs par le nom de Jésus-Christ notre Seigneur.
AMEN !

 

Eglise Chrétienne Evangélique de Remiremont

Culte dimanche 10h00 Salle Bleue Remiremont Centre

88200 REMIREMONT

Tél. : 03 29 22 05 51

 

Posté par blogevangelique à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2017

La multiplication des pains. (Partie 1)

 

IMG_2506

Marc 6:30-44
Les apôtres se rassemblèrent autour de Jésus et lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait et tout ce qu'ils avaient enseigné. Jésus leur dit: «Venez à l'écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu.» En effet, il y avait beaucoup de monde qui allait et venait, et ils n'avaient même pas le temps de manger.
Ils partirent donc dans une barque pour aller à l'écart dans un endroit désert. Beaucoup de gens les virent s'en aller et le reconnurent, et de toutes les villes on accourut à pied et on les devança à l'endroit où ils se rendaient. Quand il sortit de la barque, Jésus vit une grande foule et fut rempli de compassion pour eux, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont pas de berger, et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses.
Comme l'heure était déjà bien tardive, ses disciples s'approchèrent de lui et dirent: «Cet endroit est désert, et il est déjà tard. Renvoie-les afin qu'ils aillent dans les campagnes et dans les villages des environs pour s'acheter du pain, car ils n'ont rien à manger.» Jésus leur répondit: «Donnez-leur vous-mêmes à manger!» Mais ils lui dirent: «Faut-il aller acheter des pains pour 200 pièces d'argent et leur donner à manger?» Il leur dit: «Combien de pains avez-vous? Allez voir.» Ils s'en assurèrent et répondirent: «Cinq, et deux poissons.» Alors il leur ordonna de les faire tous asseoir par groupes sur l'herbe verte; ils s'assirent par rangées de 100 et de 50. Il prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux vers le ciel et prononça la prière de bénédiction. Puis il rompit les pains et les donna aux disciples afin qu'ils les distribuent à la foule. Il partagea aussi les deux poissons entre tous. Tous mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta douze paniers pleins de morceaux de pain et de ce qui restait des poissons. Ceux qui avaient mangé les pains étaient au nombre de 5000 hommes.

Ce miracle est raconté par les 4 évangélistes, Matthieu, Marc, Luc et Jean.
La scène se déroule juste après la mort de Jean-Baptiste.
Les disciples sont revenus de la Galilée où ils ont accompli les missions que Jésus leur avait donné. Ils sont tous rassemblés autour de Jésus et Lui racontent tout ce qui est arrivé, tout ce qu'ils ont fait, tout ce qu'ils ont enseigné à la foule, la foule qui accompagne Jésus mais aussi les disciples.
C'est glorieux! Partout où nous sommes le Seigneur veut faire des choses merveilleuses!
Jésus n'a pas mangé, les disciples non plus, ils n'ont pas le temps, toujours ils enseignent, ils prient, ils annoncent la bonne nouvelle.
Et la foule ne cesse de grandir.
Jésus veut que ses disciples prennent un peu de repos et Il propose d'aller à l'écart dans le désert.
Mais ça ne se passe pas ainsi... Pourquoi? Les gens Le reconnaissant et les voyant s'en aller les suivent.
Jésus et les disciples prennent une barque. Mais les gens ne veulent pas perdre l'opportunité d'être aux côtés de Jésus et d'être bénis par Lui. Donc, ils le suivent à pied et même le précèdent.
C'est motivant et important de savoir que là où nous allons, partout où nous nous rendons, Jésus est avec nous! Que ceux qui nous entourent voient Jésus en nous, que notre vie, notre témoignage donnent envie aux gens de suivre Jésus...
C'est important, pourquoi ? C'est le témoignage de Jésus, sa puissance, ce qu'ils faisaient Lui et ses disciples qui donnaient envie à la foule de se presser près de Lui pour apprendre qui Il était. La foule cherchait toujours à rester près de Jésus.
Donc, les gens les suivaient pour savoir où Jésus se rendait et pour être avec Lui là où Il allait. Pour rester avec Lui.
Au moment où Il sort de la barque, la foule est déjà là. Et quand Il descend de la barque, Jésus n'est pas dérangé par la foule, du tout.
Au contraire, Il est rempli de compassion pour tous ceux qui se trouvent là. Apprenons de Jésus!
Il n'est pas dérangé! Il désire entendre les disciples et prendre un peu de repos avec eux mais la foule est là! Comme Lui, Jésus, est l'Amour en personne, il ne ressent que de la compassion, pour tous!
Cette foule était comme des brebis qui n'ont pas de berger. Et c'est terrible : des brebis, nombreuses, qui n'ont pas de berger.
Jésus se met tout de suite à les enseigner, c'est impossible pour Jésus de ne pas leur annoncer l'évangile, le message qui sauve. Jésus veut leur montrer le véritable amour.

Et le soir arrive!
Les disciples attentifs au fait que l'heure est bien avancée et que Jésus continue d'enseigner, s'inquiètent. Ils préviennent Jésus.
L'endroit est désert, la foule, 5000 hommes plus femmes et enfants, a faim!
Ils disent à Jésus de la renvoyer pour que les personnes présentes puissent aller chercher quelque chose à manger. Pour acheter du pain car elles n'ont rien.
Le Seigneur a passé du temps à les enseigner et Il n'est pas pressé. Pas pressé du tout. Quand les disciples Lui disent, l'heure est avancée, il faut renvoyer le foule, pour acheter quelque chose à manger , pour acheter du pain, le Seigneur les regarde, et leur dit: "Donnez leur vous-mêmes à manger".
Combien de personnes sont autour de nous et ont faim de l'évangile, faim de la Parole, elles ont faim, et nous nous inquiétons pour donner quelque chose d'autre qui n'est pas la Parole qui seule peut rassasier leur faim!
On ne se rend pas compte dans cette vie quotidienne que les foules sont là autour de nous. Que lorsqu'on sort pour aller à la boulangerie...on croise des personnes qui ont faim non seulement du pain qu'elles vont acheter mais aussi de la Parole...Si on sort, pour aller au travail, on ne se rend pas compte...On ne voit pas la grande quantité de personnes qui a faim de la Parole de vérité...
Et on questionne...Et on va faire ci et on va faire ça....
On a la connaissance de la Parole et on leur donne des "petits cadeaux" qui ne sont pas du tout la Parole de Dieu, et les âmes ont faim de la Parole!
Et on questionne le Seigneur : "Seigneur je ne sais pas ce que je vais donner! Je ne sais pas comment je vais faire."
Et le Seigneur nous regarde....et nous dit : "Donnez leur vous-mêmes à manger!".
Tous les jours, nous avons la Bible, la Parole, nous l'avons déjà !
Que faisons-nous ?
Des questions ?
Pourtant nous savons bien quelle est notre position devant Dieu!
Quand Jésus dit, donnez vous-mêmes à manger, Il ne veut pas qu'on s'inquiète! Qu'on s'inquiète comme ça, quand il est question des choses spirituelles, parce que, nous, nous avons déjà!
Le Seigneur nous dit, ne vous inquiétez pas, pourquoi êtes-vous préoccupés par l'heure?
C'est comme s'Il disait JE SUIS LÀ, que faites-vous? Pourquoi questionnez-vous? Regardons de près! Comment les disciples agissent? Ils sont préoccupés! Jésus est là! Il leur dit, pourquoi, lorsque j'enseigne, êtes-vous préoccupés, vous, mes disciples? Avec l'heure qui est avancée? Avec la foule qui a faim? 

Imaginez, combien de fois, nous sommes dans la présence du Seigneur, Il est en train de nous enseigner, et nous sommes préoccupés par autre chose...
Notre tête est ailleurs, notre pensée est ailleurs, combien de fois!
C'est comme si le Seigneur nous disait aussi profitez du moment où je suis avec vous!
Car Lui connaît tout. Lui sait tout.
Il savait bien que l'heure était avancée. Il savait bien que l'après-midi était fini.
Il savait!

Et Jésus savait aussi qu'il y avait un garçon au milieu de la foule qui avait 5 pains et 2 poissons...
Alors Lui n'était pas inquiet, pas du tout.
Les disciples ont répondu faut-il aller acheter?...
Quand le Seigneur dit : "Donnez-leur vous-mêmes à manger!" un disciple qui est loin des choses spirituelles, loin de ce que représente Jésus, dit : "Faut-il aller acheter des pains pour 200 pièces d'argent et leur donner à manger?"
Vraiment! Loin de la puissance qui est devant Lui!
On sert Jésus, on proclame la victoire de Jésus, mais on questionne, des questions qui sont n'importe quoi! Très loin...
«Faut-il aller acheter des pains pour 200 pièces d'argent et leur donner à manger?"
Mais, ouvre tes yeux, regarde qui est devant Toi, regarde, c'est le Seigneur, Il est Celui qui a tout pouvoir dans le ciel et sur la terre...


Le Tout-Puissant est devant toi, pourquoi questionnes-tu?
Cette question, c'est limiter le pouvoir de l'Eternel!
Pourtant son pouvoir n'a pas de limite, il n'a pas de limite.
Nous savons qu'il y a quelqu'un qui a 5 pains et 2 poissons.
Qu'avez-vous?
5 pains et 2 poissons!

On lui apporte les 5 pains et les 2 poissons...
Faites asseoir la foule par groupes de 50 et de 100!
Mais qu'est-ce que Jésus va faire maintenant ?
C'est Lui, Jésus, le Tout-Puissant, qui ordonne, qui dit faites ça, comme ça, comme cela, et quand Il dit, il faut le faire, c'est tout, il n'y a pas de questions à poser, pas de doutes à avoir! C'est Lui qui dit, comme Il dit, il faut faire.
On ne peut pas limiter le Seigneur, on ne peut pas!
Cher lecteur, ce que le Seigneur a fait hier est aussi pour aujourd'hui car le Seigneur n'a pas changé, Il est le même, hier, aujourd'hui et éternellement...A suivre...

 

Eglise Chrétienne Evangélique de Remiremont

Culte dimanche 10h00 Salle Bleue Remiremont Centre

88200 REMIREMONT

Tél. : 03 29 22 05 51

 

Posté par blogevangelique à 08:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2017

Le baptême du Saint-Esprit.

IMG_2505

Actes 19:1-6
Pendant qu'Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l'Asie, vint à Éphèse. Il y trouva quelques disciples et leur dit: Avez-vous reçu le Saint-Esprit, lorsque vous avez cru? Ils lui répondirent: Nous n'avons pas même entendu dire qu'il y ait un Saint-Esprit. Et il leur dit: Quel baptême avez-vous donc reçu? Ils répondirent: Le baptême de Jean. Alors Paul dit: Il est vrai que Jean a baptisé du baptême de la repentance, en disant au peuple de croire en Celui qui venait après lui, c'est-à-dire, au Christ Jésus. Ce qu'ayant entendu, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus. Et après que Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit descendit sur eux, et ils parlaient diverses langues, et prophétisaient.

Avez-vous reçu le Saint-Esprit, lorsque vous avez cru?
Nous n'avons pas même entendu dire qu'il y ait un Saint-Esprit !
L'apôtre Paul demande quel baptême avez-vous donc reçu ?
Le baptême de Jean.
Mais qu'est-ce que le baptême de Jean ?
Le baptême de la repentance.
Dieu a élevé Jean-Baptiste pour baptiser du baptême de repentance. Jean disait, si tu crois en Jésus tu as l'opportunité d'être une nouvelle créature, une nouvelle personne.
Comme ils n'ont jamais entendu parler du Saint-Esprit le Seigneur leur envoie l'apôtre Paul pour prier pour eux et pour qu'ils puissent recevoir le baptême du Saint-Esprit, c'est à dire qu'ils parlent en nouvelles langues.
Est-ce que le baptême du Saint-Esprit aurait disparu avec l'église primitive ?
Est-ce qu'il ne serait pas pour nous ?
Aurait-il pu être un privilège réservé aux apôtres ?
N'aurait-il existé qu'au temps où Jésus était sur la terre ?
La Bible dit de Jésus, le Seigneur, qu'Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement et que Sa Parole ne change pas....Ps89:35 Nb23:19
Ce qu'Il a fait hier, Il va le faire aujourd'hui et Il va toujours le faire !
Le baptême d'immersion dans la puissance du Saint-Esprit n'a pas disparu, n'est pas passé. S'il faisait partie du passé alors, ce serait la même chose pour les autres choses dont la Bible parle.
Mais c'est juste le salut qui importe !
Le Seigneur n'est pas là que pour ne donner que le salut, Il est aussi là pour nous donner la transformation, pour nous donner la raison de vivre, pour nous donner les dons spirituels et si on dit c'est du passé, seul compte le salut, on ne va jamais connaitre la manifestation du Saint-Esprit.
Certains vont même jusqu'à penser et dire que c'est une manifestation diabolique. Mais Jésus a dit, que si un fils demande du pain à son père, celui-ci ne lui donnera pas une pierre et si un fils demande un poisson, il ne lui sera pas donné un serpent... A combien plus forte raison le Père céleste donnera-t'il le Saint-Esprit à ceux qui Lui demandent. Satan sait imiter mais le parler en langue il ne connaît pas, il ne sait pas.

Luc 3:15-16
Comme le peuple était dans l'attente, et que tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Christ, il leur dit à tous : Moi, je vous baptise d'eau; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu.

Sûrement, comme toujours ! Il y a des choses que nous pouvons faire mais d'autres, ce n'est que Jésus qui peut. On peut pratiquer le baptême d'eau, comme sacerdoce. Appelés par le Seigneur, on a l'autorité pour le faire.
Par contre, donner le baptême du Saint-Esprit et de feu, ce n'est que Jésus, ce n'est que Lui qui donne.
C'est écrit dans la Sainte Parole.
Il vient, celui qui est plus puissant, LUI, Il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu, je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers, cest écrit dans les 4 évangiles !
LUI, il vous baptisera du Saint-Esprit, c'est une promesse, toujours d'actualité.
Jean le baptiste nous montre que le baptême d'eau symbolise la purification du péché; le baptême d'eau suit son message de repentance et de transformation. Par contre, le baptême en langues, seul Jésus a le pouvoir, la force, la puissance pour l'accomplir selon SA volonté . Il l'accorde à son peuple, c'est la promesse.

Actes 1:8
Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.


Jésus a dit : vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous !
Ce n'est pas naturel du tout.
C'est pour cela que l'homme naturel ne comprend pas la diversité des langues, il ne comprend pas le baptême en langues. Parce qu'il est naturel, charnel, il pense toujours avec sa mentalité terrestre.
C'est une puissance que le Seigneur donne à ses serviteurs.
Jésus dit, parle, à son peuple.
Mais, vous, vous recevrez une puissance et vous serez mes témoins à Jérusalem, c'est-à-dire, dans la ville où vous résidez.
Ça commence là. Après vous partez dans toute la Judée, après vous partez en Samarie, et après, jusqu'aux extrémités de la terre...selon l'appel de chacun.
Êtes-vous prêts ?
Il faut être prêt à se détacher de tout ce qui est de cette terre et devenir enfant, disciple du Seigneur, à devenir apôtre et ramener la Parole jusqu'aux extrémités de la terre.
Mais je n'ai même pas commencé chez moi ?
Alors commence ! Parce que c'est le moment !

Marc 16:7
Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues...

C'est regrettable que des chrétiens évangéliques pensent que le baptême du Saint-Esprit, le parler en langues ne soit pas pour eux, ne soit plus pour aujourd'hui. 
Car c'est écrit et c'est Jésus lui-même qui parle.
Comment, si c'est Jésus qui parle, nous qui sommes de simples êtres humains pouvons-nous effacer cela ou dire que ce n'était que pour le temps de Jésus !
Cette pensée n'est-elle pas étroite, et le désir de grandir spirituellement trop petit ?
Pour entrer dans le ciel nous devons expérimenter le salut. C'est le début, le point de départ. Puis viennent d'autres étapes, le Seigneur commence à nous former en vrais disciples, après en véritables apôtres, après en messagers du Seigneur selon la volonté du Père.
Ne faut-il pas ne se conformer qu'au salut ?
Tu veux servir un Dieu qui te donne juste le salut ?
Tu ne vas pas grandir spirituellement !
Mais ose ! Il faut oser, il faut chercher, pour recevoir la source jaillissante, qui coule tout le temps, tout le temps...
Voilà la vie chrétienne évangélique, la vraie vie d'un disciple, recevoir tout le temps !
Le Seigneur est prêt pour donner. Regarde les disciples qui ont obéi et qui sont restés à attendre à Jérusalem !
Restez à Jérusalem, c'est la Parole qu'ils ont reçu.
Restez à Jérusalem jusqu'au moment où vous allez être rempli du Saint-Esprit et vivre la promesse. Vous recevrez une puissance !

"Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;"
Jésus Lui même dit que c'est un signe : ceux qui croient en Lui vont parler de nouvelles langues ! Ils vont parler...Pourquoi résister ?
Parce qu'il vient plusieurs pensées dans ta tête ?
Du genre : "Ah non ! Ce n'est pas le moment ! Ah non ! Les gens vont voir ! Ah non ! Ça vient de to i! Ah non ! Tu ne peux pas faire ça maintenant, pas maintenant ! Attends un petit peu"
Sachons bien : satan ne veut pas la bénédiction du peuple de Dieu.
Plus tu es prêt pour recevoir les bénédictions spirituelles plus tu es prêt pour confronter satan, qui est et sera toujours le grand perdant.
Il ne veut pas que nous recevions le parler en langues.
Cher lecteur, sais-tu pourquoi ? Regarde le verset qui suit....

1 Corinthiens 14:2
En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères.

Celui qui parle en langues PARLE À DIEU.
Est-ce que satan veut que nous parlions à Dieu ?
Comme enfants du Seigneur nous avons besoin d'être réceptifs à la volonté de Dieu. Dieu veut nous donner un équipement, des armes, pour nous tenir fermes dans la victoire sur la terre, et ce sont ces armes là dont nous avons besoin.
Nous sommes alors prêts à affronter les situations difficiles.
Satan ne veut pas que les enfants du Seigneur parlent en langues car alors il ne comprend rien, rien du tout !
Prie en langue ! Si tu veux que personne ne sache, que satan ne sache rien, prie en langue ! Satan ne connaît pas, ne comprend pas ce langage et donc il ne veut pas que l'enfant du Seigneur, que le peuple de Dieu sur la terre, soit ainsi armé, ainsi équipé.
Réveillons-nous !
Rien ne se passe dans une église où il n'y a pas la manifestation du Saint-Esprit, rien ne bouge, c'est toujours la même chose...
De Genèse à Apocalypse quand Dieu arrive dans un endroit des choses se passent, des choses extraordinaires, surnaturelles. Par contre, il ne se passe des choses que pour ceux qui sont préparés pour recevoir.
Dans l'ancienne alliance les lévites, les sacrificateurs, étaient prêts pour recevoir. Ils étaient habillés de leurs habits d'office sacrés pour les fonctions du sacerdoce, habits "spirituels".
Les gens savaient aussi quand Dieu arrivait, quand la gloire de Dieu arrivait dans un endroit avec la fumée, c'était le signe de la présence du Seigneur.
Aujourd'hui, c'est à travers la manifestation du Saint-Esprit.
Nous ne pouvons pas ignorer cette merveilleuse promesse.
C'est pour toi, pour moi, pour nous tous. C'est l'action de l'Esprit-Saint qui nous immerge dans Sa puissance et remplit notre cœur, notre âme, qui dompte notre langue, ce petit membre que nul ne peut dompter, et vient déposer sur elle, sur notre langue, des paroles, des phrases qui viennent du Saint-Esprit et par Lequel, notre âme parle à Dieu.

Luc 24:49
Et voici, j'enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'en haut.

Et c'est toujours, restez, c'est à dire, restez dans la présence du Seigneur, et quand le Seigneur dit restez, c'est restez!
Parfois nous ne sommes pas dans la bonne direction, dans le bon endroit...
Mais, Jésus est partout!
Oui! Il est partout, c'est vrai, parce qu'il est omniscient, omnipotent, omniprésent.
Mais nous avons besoin de rester là OÙ IL VEUT !
N'allons pas d'églises en églises comme certains pour voir comment ça se passe, pour voir les manifestations du Saint-Esprit, pour être observateur...
Quand on va dans une église on n'y va pas comme spectateur mais comme adorateur ! Le Seigneur veut notre présence pour un culte d'adoration et non pas pour que nous soyons un observateur qui vient voir comment se passent les manifestations du Saint-Esprit, car le Seigneur donne à cause de l'adoration.
Quand tu vas aller pour donner, offrir quelque chose au Seigneur, TON ADORATION, tu vas voir toi même, chez toi, en toi même, les manifestations du Saint-Esprit.
Tu vas être revêtu de la puissance, oui, tu vas être revêtu là dans l'endroit précis que le Seigneur veut !
On pourrait penser, si je suis en Samarie c'est bon, en Judée c'est bon ! Je vais recevoir, je peux être partout pour recevoir ! Pas du tout !
Le Seigneur dit, Il faut que vous restiez à Jérusalem !
Il y avait là des habitants de Samarie! de Judée ! De différentes villes, pays...
Le Seigneur dit, il faut être là où je veux, à Jérusalem...
Jésus nous recommande de ne pas nous éloigner de Jérusalem...
Si tu veux recevoir, attends ce que le Père a promis, obéis...
Il a promis que nous recevrions la puissance du Saint-Esprit car le Seigneur veut nous rendre capables d'accomplir les mêmes choses que Lui et plus ! Plus que Lui a fait. Plus ! Imaginons-nous ce qu'Il veut nous donner ?
Quel temps perdu de ne pas connaître cette puissance...
C'EST ENCORE LE TEMPS DE RECEVOIR.

Actes 2:1-4
Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. 

Quelle puissance ! Qui comprend ce texte là ? La personne qui a reçu.
Quand le jour de la Pentecôte arrive, ils étaient tous ensemble, au même endroit. Tout d'un coup il vient du ciel, un bruit, un bruit comme celui d'un vent violent, un bruit dans toute la maison. Vous imaginez la puissance !
Mais le vent là ne rentre que dans cette maison là !
C'était un vent surnaturel, c'était la présence de Dieu !
Quand Moïse était sur la montagne il y avait du tonnerre, des éclairs, une épaisse nuée, un feu fumant, pour attirer son attention !
La présence de Dieu était comme un feu sur la montagne. Le feu symbolise la présence du Tout-Puissant. Plusieurs fois l'Eternel se montre à Moïse comme ça ! C'était quelque chose d'extraordinaire !
Maintenant, sa présence vient, on peut dire différemment, comme un vent, d'abord un bruit, le souffle d'un vent très fort, violent, c'est bien le mot violent, il n'est pas écrit doux, chut....tout doux....Non. Il vient pour réveiller...
Tu es en train de dormir ?
Non, pas du tout ! Je suis réveillé parce que le vent va arriver !
Que ce vent arrive chez vous ! Partout où est le peuple de Dieu !
Que ce vent arrive partout où est annoncée la Parole de Dieu, que ce vent arrive et que dans votre moment d'adoration au Seigneur vous puissiez recevoir le baptême du Saint-Esprit.
On perd des opportunités incroyables sinon, pour confronter satan car plus on reçoit plus on est armé !
Cinquante jours après la résurrection de notre Seigneur le Saint-Esprit a été envoyé ! C'est l'accomplissement de la promesse ! La promesse pour toutes les générations ! Pas que pour ce moment-là !
Et C'EST LÀ LE DÉBUT DE L'ÉGLISE.
Comprenons nous cela ?
C'est vraiment là, quand ils ont reçu cette puissance du Saint-Esprit, que l'église a été créée, c'est quand les choses surnaturelles sont arrivées.

Être baptisé du Saint-Esprit c'est être immergé, être plongé dans notre être intérieur dans la présence du Saint-Esprit, et là nous sommes remplis.
C'est une immersion spirituelle.
Le Seigneur veut souffler, souffler le vent de l'Esprit de vie.
Ce sont des fleuves d'eau vive qui coulent, qui coulent, qui coulent, tout le temps...
Le Saint-Esprit se manifeste pour son église aujourd'hui comme autrefois, pour les membres du corps de Christ, et dans la vie de chaque disciple.
Ce n'est pas pour celui qui croit parce qu'il y a beaucoup de monde qui croit, il y a du monde, même satan croit...
Non, c'est pour celui qui désire, pour celui qui veut grandir, pour celui qui veut marcher différemment, pour celui qui veut plus, plus de choses différentes et de choses spirituelles, pour celui qui ne veut pas marcher par la chair.
Car la chair dit de faire tout le contraire de ce que le Seigneur dit de faire !!!
La chair est opposée aux choses de l'esprit.
Le Saint-Esprit dit, c'est le moment où tu as besoin..mais la chair dit : oh non ! Attends un petit peu, peut-être...La chair dit, écoute, pas besoin de glorifier Dieu tout le temps. À partir du moment où tu es là, présent dans l'église, tu glorifies déjà !
La Bible dit qu'il faut ouvrir la bouche pour Celui qui est digne de recevoir louanges, adoration.
Au moment où tu glorifies, que tu dis : Alléluia ! Gloire à Dieu ! c'est ton esprit qui exprime des vérités spirituelles.
Dans la Bible, il est écrit qu'un roi est mort pour ne pas avoir glorifié le Seigneur !
Si nous sommes vivants, glorifions le Seigneur !
C'est notre esprit qui glorifie, qui se réjouit d'être dans la présence du Seigneur, de savoir qu'il peut et veut nous remplir.
Cher lecteur, sache qu'il peut et veut te remplir.
Peu importe le moment, il veut que tu sois remplis, il veut!
Est-ce que tu le désires?
C'est pour Son église, pour Son peuple parce que Jésus est le même hier, aujourd'hui et éternellement.
Nous devons en être conscients.
Nous avons besoin, nous en avons besoin, personne ne va habiter dans un pays étranger s'il ne veut pas parler la langue de ce pays  !
Le Saint-Esprit dit, tu es venu au Seigneur pour aller au ciel ? Amen ou pas ?
Tu as accepté Jésus pour aller au ciel ?
Alors aspire à être rempli du Saint-Esprit et à recevoir le baptême en langues parce que là-bas c'est la langue qui se parle ! C'est la langue des anges.

1 Cor 14:1-2
Recherchez l'amour. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à la prophétie.
En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères.

Vous dites mais je ne comprends pas ces langues là...
Mais ce n'est pas comprendre mais simplement obéir !
Dieu n'a pas dit qu'Il allait nous baptiser, nous remplir du Saint-Esprit pour que nous comprenion s! Il n'a pas dit ça ! Il a dit qu'Il voulait nous revêtir de la puissance du Saint-Esprit.
Celui qui vient au Seigneur, bien sûr qu'il a reçu le Saint-Esprit, il est venu au Seigneur, il a pris un engagement, est passé dans les eaux du baptême mais il n'a pas reçu la puissance du Saint-Esprit.
La puissance du Saint-Esprit il la reçoit quand il est baptisé en langues.
Hélas, si non, satan peut faire des enfants du Seigneur, des marionnettes, parce qu'ils n'ont pas cette puissance !
C'est écrit, le baptême en langues est une promesse du Seigneur, pour son église.
Quand on parle en langues on parle avec Dieu, pas aux hommes, car personne ne comprend et c'est en esprit qu'on dit des paroles mystérieuses.
Le baptême du Saint-Esprit est une porte qui s'ouvre pour recevoir les autres dons spirituels.
Après on peut par exemple recevoir l'interprétation des langues et là on va comprendre. Mais on reçoit selon la volonté de Dieu pour chacun.
A un moment c'est notre âme, notre esprit qui est édifié, à un autre moment c'est un message que le Seigneur veut donner à son église. Et là il est nécessaire d'avoir reçu le don d'interprétation.
Le Saint-Esprit se manifeste à son église parce que c'est nécessaire.
C'est ce qui montre aussi si l'église a ou non la présence du Saint-Esprit.
Quand nous sommes habitués à la présence du Saint-Esprit et que tu nous nous rendons ailleurs, quand nous sommes en visite, nous savons tout de suite s'il se passe quelque chose de spirituel ou non.

Mais nous ne comprenons pas certaines choses...
Oui, car nous ne pouvons pas entrer dans le spirituel, surnaturel, de DIEU avec notre intelligence, notre tête. Ces choses ne sont pas pour que nous les comprenions. Il nous faut simplement obéir au Seigneur. Il faut que ce soit clair dans notre tête humaine !
Quand le Seigneur veut donner à son église des choses spirituelles l'ennemi de nos âmes qui est accusateur, menteur, voleur, vient et fait tout pour détourner notre attention de Dieu, pour perturber, afin que la bénédiction ne puisse pas être reçue par les enfants du Seigneur. Il va utiliser n'importe qui, n'importe quoi pour stopper, détourner la communion du Seigneur avec ses disciples. Il ne veut surtout pas que les enfants du Seigneur soient unis et reçoivent le surnaturel de DIEU.
Dans certains endroits il n'intervient pas parce que, qui va-t-il déranger ?
Personne ! Tous sont tranquilles, tout le monde fait sa volonté !
Quand le peuple du Seigneur est réveillé, il aspire à grandir toujours plus spirituellement dans le Seigneur et en obéissance, il se tient dans la victoire et résiste aux assauts de l'ennemi qui est toujours perdant, toujours.
Il faut avoir cette volonté : je veux Seigneur être baptisé de ton Saint-Esprit, je veux Seigneur parler en langues. C'est clair qu'à la conversion le nouveau croyant reçoit le Saint-Esprit mais il n'est pas immergé dans le Saint-Esprit. Quand on est baptisé du Saint-Esprit, qu'on a reçu le parler en langues, on peut dire que nos armes sont plus fortes...au moment où on parle, on parle à DIEU directement sans interférence, au moment où on prie en langues notre esprit est édifié, notre âme ressourcée.

Pierre après l'effusion du Saint-Esprit proclame,

Actes 2:38-39
Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.

Paul l'apôtre dit,

1Cor14:18
Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous;

Profitez de parler en langue à chaque moment, pour recevoir plus, car plus on parle en langue, plus le Seigneur nous réjouit : nous entrons, nous sommes dans le spirituel.
Nous sommes exhortés à aspirer aux choses spirituelles, à parler en d'autres langues, langues incompréhensibles à la sagesse humaine, oui.
Parce que venues du ciel, ce n'est pas de cette terre, c'est spirituel!
Notre patrie n'est pas terrestre mais céleste.
Le Seigneur a dit : vous n'êtes pas du monde....Jean15:19
Mais je suis sur cette terre ! oui.
Mais le Seigneur a promis ce revêtement de puissance, ne rejetons pas le don que le Seigneur veut nous donner !
Pas des réalités terrestres, passagères mais des réalités célestes, spirituelles et éternelles.
Là nous sommes heureux et héritiers du Seigneur tout puissant.
C'est pour cela que nous ne pouvons pas nous attacher aux choses de cette terre, nous ne sommes pas de cette terre, nous sommes dans le monde mais pas du monde, a dit Jésus.

Disciple ?
Marche comme tel, rempli de sa présence !
C'est l'heure de dire au Seigneur :
Si avec ton Saint-Esprit il y a ce signe initial de parler en langues, je le veux !
Seigneur, même si je ne comprends pas, je le veux !
Seigneur, même si j'ai un peu de retard, je le veux !
Seigneur, je veux m'édifier en Toi, et c'est TOI SEIGNEUR qui va m'édifier par Ton baptême du Saint-Esprit.
AMEN!

Posté par blogevangelique à 00:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2017

La Bible est-elle la Parole de DIEU ?

a bibleA toutes les époques, la Bible a battu tous les records.  Elle est le livre le plus lu, le plus traduit et le plus combattu, le plus attaqué au monde. Plusieurs ont essayé de la détruire: des empereurs, des rois, des gouvernements, des nations, des auteurs. Mais Dieu prend soin lui-même de préserver les Ecritures et de les répandre dans le monde entier. 

La Bible est un ouvrage universel et éternel qui a traversé les cultures, les frontières et les siècles. Depuis mille huit cents ans, les incroyants essayent de réfuter et de rejeter la Sainte Parole du Seigneur. Cependant, elle se dresse, aujourd’hui encore, aussi solide que le roc. 

La Bible est une bibliothèque qui compte 66 livres. Les 39 livres de l’Ancien Testament furent écrits entre 1450 et 450  a.v. J.-C. et les 27 livres du Nouveau Testament, entre les années 50 et 100 de notre ère.

En 2Tim3:16-17 il est écrit : Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre. Alléluia!

En 2Pi1:21 il est aussi écrit : car ce n’est pas par une volonté d'hommes  qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu.

Cher lecteur, la Bible n'a pas été écrite par un seul homme, pourtant elle est d'une unité, et d'une continuité incomparable et elle ne contient aucune erreur ou contradiction. Ce phénomène est inexplicable sauf si on  y voit l'œuvre de  Dieu.

La Bible s'applique aussi bien aujourd'hui qu'à l'époque parce qu'elle s'adresse au cœur humain qui lui n'a pas changé.

Des hommes célèbres l'ont encensée:

Victor Hugo: Il n'y a qu'un Livre qui contient toute la sagesse humaine éclairée de toute la Sagesse Divine, un livre que la vénération des peuples appelle le Livre: "La Bible".

Jean Jaurès: La Bible fait bondir les têtes et le coeur des hommes, tressaillir les collines.

Jean Jacques Rousseau: La majesté des Ecritures m'étonne, Sa Sainteté parle à mon coeur. Voyez les livres des philosophes avec toute leur pompe: qu'ils sont petits, rien de tout près de Celui-là.

Dans Esaïe46:10-12 il est écrit : J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver, et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli; Je dis: mes arrêts subsisteront, et j’exécuterai toute ma volonté… Je l’ai dit, et je le réaliserai; Je l’ai conçu, et je l’exécuterai… »

La Bible est la lettre d’amour de Dieu, la mode d’emploi de la vie. A travers sa parole DIEU nous parle et nous enseigne mais surtout nous offre le Salut de nos âmes par la magnifique personne de Jésus-Christ nous permettant ainsi de rétablir le contact avec Lui.

Ne perdez plus de temps et apprenez à le connaître! Jésus en est la parfaite révélation et Il a une bonne nouvelle à vous annoncer!

Amen!

 

Eglise Chrétienne Evangélique de Remiremont

Culte dimanche 10h00 Salle Bleue Remiremont Centre

88200 REMIREMONT

Tél. : 03 29 22 05 51

Posté par blogevangelique à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]